Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Annonce de l'Oppo Find N, suites de l'accident de Tesla à Paris et aperçu de Wear OS 3 - Tech'spresso

Oppo Find N officialisé : ce smartphone pliable a un atout de taille contre Samsung

Ce mercredi, Oppo a dévoilé officiellement son tout premier smartphone pliable, l'Oppo Find N. Déjà teasé par le constructeur, ce nouveau smartphone présenté pour l'instant uniquement en Chine est une réponse du constructeur au Samsung Galaxy Z Fold 3. Néanmoins, il se distingue de son concurrent par un gabarit bien plus compact avec un écran externe de 5,49 pouces. Le smartphone profite, à l'intérieur, d'un grand écran de 7,1 pouces avec une pliure qu'Oppo promet particulièrement discrète. Le smartphone est par ailleurs doté du Snapdragon 888, de trois appareils photo au dos, de 8 ou 12 Go de RAM et 256 ou 512 Go de stockage et d'une batterie de 4500 mAh.

Accident de la route à Paris : Tesla précise qu’une défaillance technique de l’accélérateur n’est pas possible

Le week-end dernier, un accident dramatique à Paris a causé la mort d'une personne et occasionné une vingtaine de blessé. Un chauffeur de taxi affirme en effet que sa Tesla Model 3 s'est emballée et que le frein ne fonctionnait plus. De son côté, le constructeur américain a répondu, indiquant qu'une défaillance de l'accélérateur n'est pas possible sur son modèle de véhicule. De son côté, le ministre des Transports, Jean-Baptiste Djebbari, s'est dit confiant quant à la fiabilité des voitures du constructeur. Une enquête est en cours pour connaître les circonstances précises de l'accident qui a poussé G7 à arrêter sa flotte de Model 3 pour les taxis.

Wear OS 3 : voici l’interface que vous utiliserez si vous n’avez pas de montre Samsung

Jusqu'à présent, les seules montres connectées sorties sous Wear OS 3 sont les Galaxy Watch 4 et Watch 4 Classic de Samsung. Or, celles-ci profitant de l'interface One UI pour montres connectées, il était difficile de se faire une idée de l'interface et des fonctions proposées nativement par l'OS de Google. Des captures d'écran de l'émulateur de Wear OS 3 par Google, mises en ligne sur Reddit, permettent désormais de se faire une idée de l'interface sans One UI 4. On peut notamment y découvrir des menus où les fondus ont toute leur place, mais où le design global ne changera pas radicalement par rapport à Wear OS 2.