Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Nexus 4 : enfin des explications "claires"

La directrice dédiée à la "mobilité" chez LG France a répondu à des questions de Challenges, elle lève enfin le voile sur les différents soucis rencontrés par le Nexus 4. 

Test-Nexus-4

Cathy Robin a répondu à un certain nombre de questions qui lui ont été posées. Nous avons donc désormais bien plus de détails sur les débuts "difficiles" du Nexus 4. Comme notre précédent interview vidéo, elle insiste sur la décision de Google de "vendre le Nexus 4 au prix le plus bas" sans pour autant "perdre de l'argent". La différence avec le "prix nu" chez SFR s'explique tout simplement par un modèle de vente différent.

Enfin, la partie qui fache actuellement : l'approvisionnement des stocks. La pénurie de Nexus 4 dans le monde entier s'explique par une demande bien plus importante que les prévisions. Ces prévisions ont été fournies par Google à LG en fonction des ventes des précédents Nexus. Des chiffres de "prévisions" ont ainsi été donnés afin de préparer les conceptions et les livraisons dans chaque pays. En Europe, les prévisions étaient plus importantes en Allemagne et au Royaume-Uni qu'en France.

A titre d’exemple, les prévisions initiales de Google étaient 10 fois supérieures pour le Royaume-Uni et pour l'Allemagne. Nous en livrons donc beaucoup plus dans ces pays qu'en France. Il y avait un juste milieu qui a mal été anticipé.

Cathy Robin rassure donc sur les futurs acheteurs. Pour le moment, LG et Google livrent les dernières pré-commandes, néanmoins : "Aujourd'hui, si l'on veut augmenter la cadence des livraisons, il faut compter sur 6 semaines de délai.". Il faudra donc patienter.

Enfin, concernant la rumeur de l'arrêt de production du Nexus 4 : "Le Nexus 4 ne s’arrête pas. Bien au contraire, la cadence va augmenter. A partir de mi-février, il n’y aura plus de tension sur le marché..".

Voilà de quoi rassurer les fans de ce téléphone.

 

Test du Nexus 4