Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Car2Go remplace efficacement les Autolib à Paris avec des Smart électriques

Parisiens, vous aviez aimé les Autolib ? Vous allez adorer les Car2Go. Daimler met en place 400 petites Smart électriques dans les rues de la capitale pour compléter les offres d’auto-partage de PSA et Renault. Avec des arguments très affûtés. Test aux premiers jours de service.

Les Autolib ne sont plus, vive les Car2Go ! Certes, ce n’est pas le premier service à venir proposer une alternative en autopartage aux Parisiens. Peugeot-Citroën avec Free2Move et Renault avec Moov’in. Paris proposent déjà leurs services depuis quelques mois, mais les Smart de Car2Go lancées en ce mois de janvier ont quelques atouts en plus dans leur sac.

D’abord, ce sont des Smart (Car2Go est un service de Daimler, la maison mère du constructeur) et leurs 2,70 m de longueur sont un atout maître que les autres véhicules en free floating n’ont pas pour se garer dans les rues encombrées de la Capitale. Car s’il en est fini du si pratique système de réservation de place de stationnement (et recharge) avec les Autolib, les petites Smart partagées peuvent être garées gratuitement sur n’importe quelle place de stationnement classique le long des trottoirs, mais aussi sur les anciennes places Autolib qui ne sont pas ouvertes à la charge (pas de lumière verte sur leur borne), indiquées dans l’appli, ou encore – et seul Car2Go le propose – elles peuvent être rechargées facilement sur l’une des bornes Autolib réouvertes à la charge (voyant vert allumé), si le niveau de la batterie est sous les 60 %. Un crédit de 3 euros sera alors porté au crédit du compte du généreux utilisateur qui n’aura qu’à brancher l’auto au moyen du câble fourni.

Autre atout des Smart en plus de leur taille XXS : elles sont vraiment plaisantes à conduire. Vive, plutôt confortable, la Fortwo bénéficie d’une extrême agilité grâce à son angle de braquage particulièrement court ; de quoi faire un demi-tour ou un créneau sans manœuvres. Question connectivité, c’est le système TomTom que l’on trouve dans les Renault qui se charge de la navigation avec info trafic (mais Google Maps ou Waze le fera mieux), tandis qu’un téléphone se raccorde très facilement en Bluetooth. Pourquoi Renault ? Car la Smart partage de nombreux éléments avec la Twingo, co-développée par les deux constructeurs. La fabrication se fait quant à elle dans l’usine française de Smart en Lorraine. Reste que les Smart Fortwo Car2Go sont limitées à 2 places, il faudra choisir un autre service pour les virées entre amis ou en famille.

Une appli et c’est parti !

L’inscription au service est gratuite pour les 3 premiers mois, accompagnée d’un crédit de 10 euros, soit 30 à 40 minutes de location selon le tarif de l’auto choisie, entre 0,24 et 0,34 centime/minute, ce qui en fait le moins cher du genre. Un tarif tout compris qui englobe l’assurance, la charge et la réservation de l’auto pour 15 minutes (ajouter 1,90 euro pour prolonger de 15 minutes). Il est possible aussi de prendre un package de 4 h d’affilée pour 29,90 euros. Pour s’inscrire, il suffit de s’enregistrer en ligne, d’uploader une photo de son permis et de donner les coordonnées d’une carte bancaire. Aucune caution n’est demandée ici.

L’appli est très simple à l’usage et clairement présentée, il faut dire qu’avant d’arriver à Paris, Car2Go a acquis l’expérience de ses quelque 3,6 millions de clients de par le monde dans 26 villes, en Europe, Amérique du Nord et Asie. Une fois inscrit à Paris, l’appli peut d’ailleurs être utilisée dans un autre pays, comme Uber par exemple. Pratique pour un trajet dans Montréal, Berlin ou… Chongqing.

Les voitures sont géolocalisées et la distance pour atteindre chacune d’entre elles peut s’afficher. Si aucune auto n’est disponible, une fonction radar peut vous prévenir lorsque l'une d'elles arrive dans un rayon défini.

Le service fonctionne 24/24 h et il suffit de réserver l’auto et de démarrer la location lorsqu’on est devant le véhicule. L’appli vérifie votre identité avec un code, une empreinte digitale ou une reconnaissance faciale puis vous demande de rentrer un code à 3 chiffres affiché dans un boîtier derrière le pare-brise. La voiture s’ouvre alors en quelques secondes et vous voilà prêt à partir, une fois la clé rangée dans un support spécifique dans la boîte à gants mise dans le contacteur. Un tour de clé, pas de bruit de démarreur, mais un voyant « ready », c’est parti tout en silence. La restitution est des plus simples : l’auto garée, ranger la clé dans son support et partir, c’est tout ! Elle se fermera automatiquement (on peut aussi le faire dans l’appli pour se sentir rassuré). Pas de procédure fastidieuse d’état des lieux comme chez Moov’in. Paris par exemple.

À la fin 2019, ce sont 800 autos qui constitueront la flotte Car2Go parisienne, avec des perspectives d’évolution à terme vers la banlieue, car aujourd’hui, si rien n’empêche de franchir le périphérique, la restitution doit se faire intra-muros. Autre idée très prometteuse, un éventuel accord avec les aéroports pour y installer un parking dédié, comme cela se fait avec succès en Allemagne par exemple. Prometteur !