Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Android N : voici à quoi ressemble le mode fenêtré des applications

Révélé la semaine dernière par Ars Technica, le mode freeform d’Android N n’était jusqu’à présent qu’une fonctionnalité cachée et inactive d’Android N. Un développeur a toutefois trouvé une solution pour activer ce mode et permettre à l’utilisateur d’utiliser des fenêtres d’applications flottantes pour les applications.

android n mofe fenetre 3

La semaine dernière, le journaliste Ron Amadeo avait révélé l’existence d’une fonctionnalité cachée au sein d’Android N : Freeform Windows. Cette fonctionnalité, fantasmée par les utilisateurs de tablette Android, permet à l’utilisateur de transformer les applications en fenêtres volantes et librement déplaçable et redimensionnable, à la façon de Windows. Si cette fonctionnalité était bien présente dans le code et dans la documentation de Google, elle n’était toutefois pas activée dans la version Preview d’Android N.

Du moins, jusqu’à ce que Zhuowei Zhang décide de s’en occuper. Ce développeur a en effet communiqué une méthode au journaliste américain pour tester le mode Freeform Windows sur un appareil installé sur Android N. Ce mode fonctionne, de façon imparfaite, certes, mais il est utilisable.

 

Un véritable mode fenêtré, fonctionnel et utilisable à la souris

Ron Amadeo indique qu’il fonctionne comme on pouvait l’espérer la semaine dernière. Pour placer une application dans une fenêtre flottante, il faut d’abord la lancer, puis se rendre dans l’écran des applications récentes. Là, une icône supplémentaire en forme de rectangle apparaît. Elle permet de détacher l’application puis de déplacer et de la redimensionner. Pour ajouter des applications supplémentaires en mode fenêtré, il suffit de passer par le mode multitâche puis de recliquer sur ce nouveau bouton.

Le journaliste américain indique que Google a véritablement pensé ce mode dans l’optique des tablettes et d’un contexte de productivité. La souris est ainsi prise en charge dans ce mode. Mieux, elle dispose de nouveaux comportements : son curseur change lorsque l’on passe sur les bords d’une fenêtre pour l’étendre. Quelque chose d’étonnant quand on sait qu’elle ne change pas de forme sur une version classique d’Android lorsqu’elle passe par-dessus un lien. De là à penser que Google pense à Android N pour remplacer ChromeOS, il n’y qu’un pas qu’on se gardera bien de franchir. Pour l’instant.

 

Une interface encore très bugguée

Pourquoi donc Google ne l’a-t-il pas intégré à sa version preview d’Android N ? Parce que Freeform est encore particulièrement bugué. Graphiquement, tout d’abord, tout n’est pas parfait, des éléments tardent à apparaître et l’ensemble n’est pas très réactif. Surtout, il semble qu’Android a énormément de mal à gérer ces fenêtres, particulièrement en termes de mémoire vive. YouTube et Chrome, par exemple crashent très rapidement dans ce mode fenêtré.

L’installation est facile, à condition de ne pas avoir peur d’entrer des lignes de commande

Ars Technica donne la méthode pour accéder au mode Freeform Windows. Nous vous renvoyons directement sur le site américain. Sachez que pour y accéder, il est nécessaire de savoir débloquer le bootloader de son téléphone en passant par des lignes de commandes, d’installer TWRP, de monter une partition en mode écriture et d’entrer une ligne de commande précise. Si vous n’avez rien compris à ces quelques lignes, il est conseillé d’attendre un peu que Google se décide (peut-être) à rendre ce mode plus facilement accessible.