Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Facebook copie (encore) Snapchat avec le lancement d’Avatars, l’équivalent des Bitmojis

Un éternel recommencement. Voilà déjà plusieurs années que Facebook pioche délibérément dans les idées de Snapchat, le réseau social aux photos éphémères que la firme de Mark Zuckerberg n’est jamais parvenue à acquérir. Et ce malgré deux offres de rachat d’un et de trois milliards de dollars effectuées au début des années 2010. Depuis, la "guéguerre" menée à l’encontre de Snapchat bat son plein.

La plateforme sociale la plus utilisée au monde devrait ainsi mettre en place une nouvelle fonctionnalité prochainement lancée en Europe : Facebook Avatars, nous apprend TechCrunch. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que son principe rejoint sensiblement celui des Bitmojis implémentés par l’application d’Evan Spiegel en 2016.

Les Facebook Avatars débarquent en sticker

L’idée étant de créer une version virtuelle de soi-même au travers d’un avatar customisé de la tête au pied par l'utilisateur : de la couleur de la peau à la coupe de cheveux en passant par le style vestimentaire, le nez, la bouche ou même les accessoires. Bref : donner la vie à votre vous virtuel de la manière la plus authentique possible.

Et c’est justement ce que propose Facebook à l’ensemble de sa communauté au travers des Facebook Avatars. Ces derniers prendront alors la forme d’un sticker à insérer dans une conversation Messenger ou un commentaire d’une publication. Un moyen pour l’entreprise californienne de rendre son réseau plus « amusant, visuel et communicatif », assure le média américain.

Le succès des Bitmojis

Déjà testée en Australie depuis un an, cette fonctionnalité a visiblement convaincu les instigateurs du projet à la déployer ailleurs dans le monde. Et en sachant que 70 % des utilisateurs quotidiens Snapchat ont créé leur propre Bitmoji, d’après des chiffres de la marque publiés en janvier 2020, Facebook s’est logiquement senti inspiré pour rendre son réseau plus engageant.

Cette énième inspiration nous plonge forcément dans l’historique des deux multinationales : en 2016, la firme de Menlo Park se mettait elle aussi à proposer des filtres vidéo et photo à utiliser en direct, à l’instar de Snapchat, suivis un an plus tard des fameuses Stories, l’une des pierres angulaires de l’application au fantôme.