Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

YouTube commence à proposer des épisodes de séries gratuits, avec publicité

YouTube n'est clairement pas le premier à se positionner sur ce terrain, mais il s'y lance avec une certaine ambition. On apprend de The Verge que la plateforme a commencé à proposer, pour l'instant aux États-Unis, des séries et émissions TV accessibles gratuitement. Comme les autres vidéos du service, elles sont simplement financées par la diffusion de quelques annonces publicitaires durant le visionnage.

On apprend quoi qu'il en soit qu'outre-Atlantique, YouTube a déjà introduit environ 4000 épisodes de séries TV. Parmi elles, Hell’s Kitchen, Andromeda, ou encore Heartland... en d'autres termes, des contenus qui commencent à dater un peu (voire beaucoup), mais qui ont le mérite de ne rien coûter au spectateur. YouTube indique par ailleurs que ces contenus sont disponibles tant sur l'interface Web de la plateforme, que sur l'application mobile ou les applications YouTube pour téléviseurs connectés. En clair, ils sont accessibles pratiquement partout.

Un premier pas pour quelque chose de plus grand ?

En se positionnant sur la SVoD de contenus télévisés, YouTube pourrait in fine chercher à concurrencer les services de replay traditionnels des chaînes de télévision, gratuits eux aussi et également financés par la pub. Tout du moins si YouTube s'investit suffisamment sur ce terrain à l'avenir. Pour la plateforme, il pourrait aussi s'agir d'un moyen de capter un nouveau profil d'utilisateurs, potentiellement plus âgés : ceux qui sont intéressés par la télévision et ses programmes.

Aux États-Unis, YouTube se confronte néanmoins à d'autres services qui proposent depuis longtemps déjà des contenus télévisés gratuits, comme Tubi, Xumo, Roku, Vizio, ou encore Samsung. En France, Plex et Molotov, pour ne citer qu'eux, en font autant. Parfois même avec des contenus plus attrayants.

Notons que YouTube proposait déjà des films gratuits sur son service, comme La Revanche d'une blonde ou 60 secondes chrono. Là encore, il ne s'agit pas nécessairement des couteaux les plus aiguisés du tiroir, mais The Verge rappelle que la plateforme prévoit d'ajouter jusqu'à 100 émissions et films chaque semaine. Reste à savoir s'il s'agira de contenus de qualité... ou d'un simple remplissage.