Dur de se lever le matin ? Vous enchaînez les pannes de réveil après avoir trop appuyé sur le bouton « snooze » ? Avec Alarmy, ça sera toujours aussi difficile, mais vous n’aurez plus le choix. Allez ! On se réveille !

J’ai toujours eu du mal à me réveiller le matin. J’ai tendance à mettre cinq réveils pour être sûr de me lever, de peur d’appuyer par réflexe sur la fermeture du réveil plutôt que sur le bouton snooze. Le week-end, je me réveille naturellement vers midi, sans aucun d’état d’âme. Autant dire que pour me sortir du lit le matin, j’avais besoin d’une application de réveil particulièrement efficace.

J’avais déjà essayé Timely, plutôt efficace, mais dont l’interface me rebutait clairement, trop excentrique et surtout bien loin des standards Material Design d’Android. Non, je cherchais une application à la fois complète, jolie, synchronisable entre différents appareils lorsque je teste un nouveau smartphone et surtout, sur laquelle il est quasiment impossible de désactiver l’alarme. Je l’ai trouvée avec Alarmy.

Vous dormez comme une tombe et vous avez du mal à vous lever le matin? Alarmy est un réveil ignoble et vicieux qui va enfin vous forcer à sortir...

3 raisons de télécharger cette application

  • Un réveil violent pour vous forcer à sortir du lit
  • Choisissez l'action que vous voulez effectuer pour arrêter l'alarme
  • Un briefing matinal pour bien commencer la journée

L’application est infernale, et c’est bien le but. Elle vous permet de paramétrer plusieurs alarmes différentes, avec un grand nombre de choix de sonneries. Mais surtout, de configurer la manière de désactiver le réveil.

Des réveils cruels, mais efficaces

Il y a un mode simple sur lequel il faut appuyer sur un bouton, mais ce n’est pas suffisant pour mon statut de gros dormeur. Une seconde option permet de désactiver en secouant son smartphone de 5 à… 995 fois. C’est mon premier réveil, qui me permet de sortir doucement du sommeil. Une autre méthode de désactivation vous propose de résoudre des problèmes mathématiques plus ou moins complexes. Enfin, les derniers modes vous proposent de prendre une photo ou de scanner un QR Code disposé quelque part chez vous. Un excellent moyen de vous assurer que vous vous lèverez.

Parce qu’Alarmy est cruel et vous forcera bel et bien à vous lever. Vous pouvez bien mettre l’alarme en silencieux pendant 30 secondes, le temps de résoudre le problème de maths, mais elle reviendra nécessairement à la charge derrière si vous n’avez pas la solution. Vous ne pouvez pas non plus sortir de l’application pour ouvrir une calculatrice. Ça serait trop simple. Non, la seule solution consiste à sortir de sa léthargie matinale et, les yeux encore embrumés, de se concentrer bien fort pour calculer combien font 32+69+53. Et c’est dur. Surtout pour votre moitié qui elle, avait encore droit à quelques heures de sommeil et ne veut absolument pas vous aider à résoudre l’équation.

Beaucoup de personnalisation

Parmi les autres options proposées par l’application, on trouve également la sauvegarde et la synchronisation, à l’aide d’un code généré par l’application, la possibilité de modifier les couleurs de l’application ou un petit extrait des dernières actualités qui s’affiche une fois que vous avez désactivé le réveil. Comme une manière de vous féliciter de vous être enfin sortis du lit.

On notera qu’Alarmy est disponible en version gratuite et qu’une version « pro » existe. Celle-ci coûte 2,79 euros et peut être achetée directement depuis l’application pour désactiver les publicités ou débloquer les fonctions avancées.