Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Altice (SFR, BFM TV) veut racheter Molotov et promet que le service restera gratuit

Nouveau chapitre dans la série Molotov : la startup française vient d'entrer en discussion exclusive avec le groupe Altice qui détient entre autres SFR et BFM TV.

Depuis quelques mois, Molotov cherchait un acquéreur pour se tirer d’affaire, Orange et Canal+ étaient intéressés, mais aussi France Télévisions.

Molotov avec ses 7 millions d’utilisateurs (janvier 2019), dont 3 millions qui viennent tous les mois et près d'un million tous les jours, n'enregistrerait qu'environ 10 000 abonnés payants. Une situation délicate pour l'entreprise qui aurait déjà brûlé près de 32 millions d'euros levés pour son développement, il lui faudrait plus de 500 000 abonnés payants pour être à l’équilibre selon La Tribune.

Pourtant, Molotov va très bien à en croire directement l'intéressé. L'entreprise annonce une forte croissance du nombre de ses utilisateurs et a promis de belles annonces pour 2019.

Altice entre en discussion exclusive et rassure les utilisateurs

Il n'a pas fallu attendre très longtemps après la prise de parole de Molotov, le jour suivant (30 janvier 2019), Altice (SFR, BFM TV, Libération, RMC, etc.) a annoncé être entré en discussion exclusive le service OTT pour une prise de participation majoritaire.

Cette entrée au capital viendra soutenir le développement de Molotov sur plusieurs aspects :

Dans son communiqué de presse, Altice veut tout de suite rassurer les utilisateurs et les partenaires de Molotov, d'après eux : « Molotov conservera sa marque, ainsi que sa démarche universelle et ouverte à tous ». Ce que l'on peut comprend entre les lignes : Molotov resterait gratuit.

Les discussions portent sur une entrée majoritaire d’Altice France au capital de Molotov au côté de ses fondateurs et actionnaires historiques, il est donc à noter que l'opération n'a pas encore été finalisée.

Molotov n'a pas eu la vie facile

Pour rappel, Molotov n'a pas eu la vie facile, en particulier avec TF1 et M6. Avec l'arrivée d'Altice au capital, Molotov pourra peut-être trouver des accords plus facilement avec les acteurs de la télévision française.

https://www.frandroid.com/android/applications/522119_mycanal-netflix-molotov-pourquoi-les-videos-hd-sont-un-sacre-casse-tete-sur-nos-smartphones-android