Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Twitter vérifie maintenant tous les tweets liant le COVID-19 à la 5G, sans exception

S'il ne peut éradiquer la propagation d'informations trompeuses ou erronées, ni même songer à endiguer les théories du complot qui fleurissent sur sa plateforme en ces temps de crise, Twitter veut au moins pouvoir apporter, à coup sûr, des informations complémentaires issues de source officielle. À cette fin, le réseau social déploie une nouveauté qui lui permettra maintenant de fact-checker chaque tweet liant les sujets du coronavirus et de la 5G. A priori pas d'algorithme sophistiqué ici, seulement un filtrage par mot clé.

Ainsi, si vous souhaitez publier un tweet recélant ou cumulant les termes « coronavirus », « corona », « Covid-19 » et « 5G », vous verrez sûrement apparaître au bas de ce dernier une bannière « Connaître les faits à propos du COVID-19 ». En cliquant sur cette dernière, des informations sélectionnées par Twitter, issues par exemple de publications scientifiques, seront accessibles.

Une méthode radicale... également appliquée aux tweets légitimes

Efficace, mais probablement un chouïa radicale, la méthode de vérification mise en place par Twitter a pour inconvénient d'ajouter une bannière d'information sur tous les tweets relatifs au Covid-19 et à la 5G... y compris sur les tweets légitimes, issus par exemple d'organes de presse reconnus. Une stratégie qui pourrait semer la confusion en laissant entendre que ces contenus sont également liés à de la désinformation.

Heureusement, Twitter peaufine peu à peu ses algorithmes pour séparer le bon grain de l'ivraie. Cette nouvelle méthode d'information pourrait donc être amenée à évoluer vers un filtrage plus précis des contenus complotistes.

C'est en tout cas ce que sous-entend Twitter : « L'étiquetage ou l'apposition d'un avertissement sur les tweets reste un processus itératif. Étant donné la diffusion mondiale de la désinformation et des allégations contestées autour de la 5G et de COVID-19, nous avons donné la priorité à l'étiquetage des tweets avec ces informations. Notre équipe examine actuellement d'autres types de contenu et étiquettera bientôt d'autres tweets ».

Notons que la chose intervient alors que Twitter, Facebook ou YouTube tentent de limiter au mieux la propagation d'informations mensongères... même celles venant des plus hauts sommets de l'État. Récemment Twitter corrigeait ainsi à grand bruit, et au moyen d'une bannière d'information, les allégations de Donald Trump concernant le scrutin des prochaines élections américaines.