Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Fâchés avec WhatsApp, les utilisateurs migrent en masse sur Signal

Facebook met à jour les conditions d'utilisation de WhatsApp et change notamment la manière dont l'application de messagerie partage vos données avec les autres services de la maison-mère, Messenger et Instagram. Au sein de l'Union européenne et du Royaume-Uni, l'entreprise assure que les informations en question ne seront pas utilisées dans un but commercial. Malgré cette explication, le concurrent Signal se frotte déjà les mains.

En effet, via le compte Twitter officiel de la plateforme, on apprend que Signal a été temporairement submergé par le nombre de nouveaux utilisateurs.

https://twitter.com/signalapp/status/1347240006444675072

« Les codes de vérification sont actuellement retardés chez plusieurs fournisseurs parce qu'il y a tant de nouvelles personnes qui essaient de rejoindre Signal en ce moment », lit-on dans la publication datant du 7 janvier. Le souci a depuis été corrigé et les équipes de Signal expliquent notamment en réponse à leur tweet que « les nouveaux utilisateurs en Europe devraient pouvoir s'enregistrer à nouveau sans délai ».

Cet incident -- plutôt réjouissant pour Signal -- est survenu à peine quelques heures après que la nouvelle politique d'utilisation de WhatsApp a commencé à faire parler d'elle. Par ailleurs, l'application alternative a su bien surfer sur cette polémique en mettant en avant à quel point il était facile de transférer des conversations sur Signal depuis une autre plateforme.

Elon Musk et Edward Snowden en ambassadeurs

En outre, le service a pu profiter d'un coup de publicité de deux pontes du monde de la tech et des réseaux sociaux. Elon Musk et Edward Snowden ont en effet tous les deux incité leurs followers à utiliser Signal. L'ancien agent de la NSA exilé en Russie s'est même fendu d'un tweet où il suggère explicitement qu'il ne serait plus de ce monde s'il utilisait une autre application de messagerie.

https://twitter.com/Snowden/status/1347217810368442368

« Voici une raison : je l'utilise tous les jours et je ne suis toujours pas mort », écrit le lanceur d'alerte. Il faut dire que Signal a toujours mis en avant le chiffrement solide qu'il opérait sur toutes les conversations échangées sur sa plateforme pour garantir la confidentialité des propos qui y sont tenus.

Précisons que c'est également un argument déployé par Telegram, un autre service de messagerie instantanée.

https://www.frandroid.com/android/applications/330270_7-applications-messagerie-instantanee