Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Disney+ : Star démarre le 23 février avec de futures séries françaises

Disney+ veut élargir son spectre. C'est le mot d'ordre répété par Disney France durant sa conférence de présentation le 16 février. Et cela passe par l'arrivée de contenus plus matures, que ce soit pour les films, les séries ou les documentaires.

La plateforme a rappelé que Star ne serait pas une offre à part de Disney+, mais intègre bien les "mondes" au même titre que Marvel, Star Wars, National Geographic, Pixar et Disney. A compter du 23 février, un autre onglet va venir s'ajouter à la liste et proposer des séries reconnues (X-Files, Sons of Anarchy, Desperate Housewives, Prison Break, Buffy contre les Vampires, Lost, Glee, How I met your mother...), des films oscarisés et à succès (Titanic, 3 Bilboards, Volte Face, Piège de cristal, Alien...) et des documentaires récompensés tirés du catalogue de l'empire télévisuel et cinématographique Disney (20th Century Fox, ABC, Hulu, ESPN...).

95 millions d'abonnés à Disney+ dans le monde

La promesse de plus de 250 films et documentaires, une quarantaine de séries, soit plus de 3800 heures de contenus au lancement qui s'ajouteront aux plus de 6 500 heures déjà disponibles sur Disney+. Mais comme tout service de streaming vidéo ambitieux aujourd'hui -pour pouvoir lutter notamment avec Netflix et Amazon Prime Video-, l'entreprise de la célèbre souris aux grandes oreilles sait qu'il faut savoir se démarquer.

Certes, Disney+ a déjà affolé les compteurs en totalisant déjà près de 95 millions d'abonnés à travers le monde (et en zone encore restreinte) 15 mois après son lancement aux Etats-Unis et 10 mois en France ainsi que dans d'autres pays européens. Mais l'heure est venue d'accélérer sur les contenus originaux, pour faire aussi bien notamment que The Mandalorian ou WandaVision, la série très réussie tirée de l'univers Marvel et qui montre que Disney sait être audacieux et facétieux.

Voici donc venus les contenus signés Disney+ Originals et Star Originals. On trouve notamment les futurs hits à venir comme Big Sky, Love, Victor, Solar Opposites ou Helstrom qui accompagneront le lancement de Star, mais dont certaines séries ont déjà connu le succès sur le réseau américain ou sur Hulu. Dix autres projets internautionaux vont également doper l'offre.

Quatre séries originales françaises à venir

Mais le plus intéressant concernant ces contenus originaux vient de l'annonce de séries françaises signées Disney+. Quatre projets sont en tournage ou au niveau du casting, a expliqué Pauline Dauvin, vice-présidente de la Walt Disney Company France, en charge de la programmation, de la production et des acquisitions.

Deux projets seront estampillés Star Originals :

Deux autres productions seront diffusées sur Disney+ et pourraient connaître une vie au-delà des frontières de l'Hexagone :

Pouvoir se faire une place en France quand on est une plateforme de streaming étrangère nécessite quelques ajustements. Et Disney+ n'y coupe pas. Le service a ainsi annoncé l'arrivée de 24 films français (The Artist, Jappeloup, Les Enfants de Timpelbach...) et 21 séries tricolores (Moloch, Je te promets, Fais pas ci, Fais pas ça, Clem, Profilage...) dont Un homme d'honneur, inspiré d'une série israélienne et produit par TF1 avec un casting de haut niveau (Kad Merad, Zabou Breitman, Gérard Depardieu, Rod Paradot, Nicolas Duvauchelle).

"Nous discutons avec les producteurs et les autorités publiques en France autour des contenus français", explique Hélène Etzi, Présidente de The Walt Disney Company France. "Ils sont un axe fort de développement et de construction de Disney+". L'entreprise a également indiqué que la multiplication des canaux de diffusion pour les contenus Disney, que ce soit sur smartphone, tablette, boîtier TV et box, n'empêcherait pas le retour des films sur grand écran. Deux sorties sont d'ores et déjà annoncées au cinéma : Nomadland le 24 mars et Raya et le dernier dragon le 14 avril. Deux des 20 films promis dans les salles à leur réouverture dans le courant de l'année.

Un hommage virtuel au cinéma et aux artistes de Star

Pour accompagner le lancement de Star, Disney France a également dévoilé l'arrivée le 23 février d'une exposition virtuelle qui sera à découvrir en ligne. Il s'agit en fait d'un lieu physique qui aurait pu être ouvert au public en d'autres temps, mais que Disney a choisi de numériser pour le transformer en visite depuis son ordinateur ou son smartphone.

Tout en présentant les contenus attendus dans le nouvel univers voulu "plus adulte et individuel, à la différence de Disney+ plutôt dédié à la famille et au visionnage ensemble", l'exposition propose un hommage en photos aux actrices et acteurs ainsi qu'aux films et séries à retrouver sur Star. Les visiteurs pourront ainsi découvrir des objets sur un film (les valises de Titanic), des thématiques fortes des films (la guerre, la passion, l'action...), mais aussi des univers spécifiques. De quoi faire un premier choix dans le très vaste catalogue du service.