Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Instagram : vous allez devoir payer pour voir toutes les stories de vos influenceurs préférés

Que les réseaux sociaux piochent dans les idées des uns et des autres, ce n’est clairement pas nouveau. Facebook et Instagram l’ont prouvé plus d’une fois en reprenant un grand nombre de fonctionnalités de Snapchat. Cette fois-ci, c’est du côté de Twitter que la firme dirigée par Adam Mosseri est allée dénicher quelques idées.

Rappelez-vous : en février 2021, la plateforme à l’oiseau bleu dévoilait deux grandes nouveautés. L’une d’elles consistait à rémunérer les créateurs de contenus par le biais des « Super Follow ». Un « Super Follow » correspond à un abonnement mensuel vous donnant accès à des contenus exclusifs et de multiples avantages.

Instagram confirme le projet

Dans ce même esprit, Instagram cherche lui aussi à monétiser sa plateforme en faveur des créateurs et des influenceurs. Cette découverte est signée Alessandro Paluzzi, ingénieur et leaker déjà à l’origine d’une petite trouvaille en mai dernier -- la possibilité de publier des photos depuis un ordinateur.

https://twitter.com/alex193a/status/1409597323076853760

L’intéressé s’est permis de publier quelques captures d’écran sur Twitter pour nous montrer les prémices d’un projet encore en développement. L’idée est simple : certaines stories Instagram pourraient devenir exclusives moyennant un montant encore à définir. Sous quelle forme ? Là encore, c’est un mystère, mais un abonnement semble le plus logique.

Instagram a confirmé à TechCrunch que ces screenshots provenaient d’un prototype développé en interne, mais pas encore testé publiquement. Le réseau social a par ailleurs refusé de donner le moindre détail supplémentaire, n’étant pas encore en mesure de parler du projet plus officiellement.

Un code couleur violent pour se démarquer

Comme on peut le voir, les stories exclusives profiteraient d’une balise violette pour se distinguer des stories publiques. Un peu à la manière des stories réservées pour les « Amis proches ».

Cette nouvelle philosophie fait en tout cas écho aux propos d’Adam Mosseri en mai dernier, qui avait admis que la société explorait notamment un nouveau système d’abonnement. Cette monétisation des stories semble être un début de réponse à cette stratégie. On ne doute pas qu’Instragram prendra sa petite commission au passage.