Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Google Chrome 67 s'adapte à Android P et intègre les applications web sur PC

Chrome version 67 est en cours de déploiement, et propose deux changements particulièrement remarqués : les onglets organisés horizontalement, comme sur Android P, et la possibilité "d'installer" les applications web sur PC.

Le web est devenu central dans nos vies, mais aussi dans nos applis ! Une nouvelle mode prend de plus en plus d'ampleur, aussi bien sur le mobile que sur les ordinateurs : les Web Apps.

Celles-ci sont d'autant plus importantes que l'OS de Google, Chrome OS, ne cesse de devenir toujours plus populaire. Le navigateur web Chrome va s'y adapter rapidement.

Chrome 67 s'adapte aux progressive web apps et à Android P

En effet, la version 67 de l'explorateur est actuellement en cours de déploiement. Sur PC, on retiendra surtout une nouveauté principale : l'intégration plus naturelle des progressive web apps.

Comme sur Chrome OS ou sur Android, il est possible sous Windows 10 d'installer un raccourci dans sa barre d'applications afin de lancer une application web pure -- Spotify par exemple. Bien que celle-ci utilise Chrome, elle est lancée sans la moindre marque du navigateur, de manière totalement transparente, à la manière de Chrome OS.

Sur Android, la nouveauté principale est l'apparition d'un flag #enable-horizontal-tab-switcher. Une fois activé, celui-ci revoit l'orientation des onglets à l'horizontale. Ce changement suit directement les lignes d'Android P, la nouvelle version du système d'exploitation mobile dans laquelle le multitâche est organisé de cette manière.

D'autres nouveautés

De retour sur la version ordinateur, on remarquera également que l'API Web Authentication est désormais activée par défaut. C'est celle qui permettra à terme de faire disparaître les mots de passe au profit de moyens de connexion alternatifs comme les codes PIN, les empreintes digitales et la reconnaissance des appareils Bluetooth.

L'API WebXR, pour la réalité virtuelle et augmentée, est également implémentée, en prime de nombreuses autres modifications mineures de sécurité. Pour retrouver cette nouvelle version sur votre mobile, vous pouvez directement télécharger l'APK ou attendre patiemment le déploiement officiel.