Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

PUBG Corp. attaque NetEase (Rules of Survival, Knives Out) pour avoir copié son jeu jusqu'aux poulets

PUBG Corporation n'apprécie pas les copies de son célèbre jeu, PlayerUnknown's Battleground, et attaque NetEase pour 2 de ses jeux qui reprennent beaucoup des éléments du battle royale... y compris une référence au poulet.

Depuis l'année dernière, les jeux de Battle Royale ont le vent en poupe. Deux d'entre eux, PUBG et Fortnite, se partagent le haut de l'affiche, mais beaucoup essayent de surfer sur cette tendance avec des copies plus ou moins bien réalisées. Sur Android et iOS par exemple, il existe de nombreuses copies du premier, ce qui ne plait pas à PUBG Corporation, le détenteur des droits du jeu original.

Une plainte a ainsi été déposée auprès du tribunal californien par PUBG Corporation à l'encontre de NetEase, un éditeur chinois connu entre autres pour deux de ses clones de PUBG : Rules of Survival et Knives Out. Avant d'en arriver là, PUBG Corp. s'est d'abord plaint à Apple concernant la présence des deux jeux sur l'App Store, ce à quoi NetEase a répondu que ses jeux « n’enfreignent pas les droits de PUBG Corp. ».

Winner Winner Chicken Dinner

Dans le compte-rendu de la plainte, PUBG Corp. liste 25 éléments caractéristiques de son jeu ayant été copiées par NetEase. Parmi eux, on peut lire des éléments plus ou moins relatifs à PUBG, comme la possibilité d'utiliser des ustensiles de cuisine comme arme et armure, un lobby de "pré-match" dans lequel les joueurs peuvent tirer, un cercle rétrécissant constamment pour forcer les joueurs à se rencontrer, un groupe de 100 joueurs sautant d'un avion en parachute en début de partie, etc.

Plus encore, PUBG Corp. accuse NetEase de reprendre la référence festive au poulet pour célébrer sa victoire. Cette phrase, « Winner, winner, Chicken Dinner », affichée en fin de partie sur PUBG n'a pas été inventée par le développeur du jeu, mais a été largement popularisée par le phénomène (on trouve par exemple de nombreux t-shirts reprenant cette phrase et une quelconque référence au jeu).

Des références peu subtiles

Jusque dans ses campagnes publicitaires, NetEase s'est montré très peu subtil dans ses références. En dehors des nombreuses mentions aux poulets, l'éditeur chinois a également montré des images d'un buggy à deux places, qui est bien présent dans PUBG, mais pas dans Rules of Survival.

Pour tout cela, PUBG Corp. demande des dommages et intérêts et l'arrêt de l'exploitation de ses deux jeux.

Rappelons que PUBG est désormais disponible sur le Google Play Store et permet de s'habituer facilement au jeu grâce à un système de bots.