Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

PUBG vs Fortnite : la Battle Royale se poursuit au tribunal

Les développeurs de PlayerUnknown’s Battlegrounds, ou PUBG, ont décidé de porter plainte contre Epic Games, qui édite le concurrent Fortnite. La plainte ne prend effet que sur le territoire coréen, pays d’origine de PUBG Corporation où l’américain Fortnite vient de s’implanter.

Cela ne vous a sûrement pas échappé si vous vous intéressez un minimum aux jeux vidéos : les Battle Royale sont partout. Une mode dominée par les deux géants du genre : PlayerUnknown’s Battlegrounds, ou PUBG, et Fortnite. Les deux jeux sont assez proches dans le fond, c’est-à-dire qu’ils invitent une centaine de joueurs à débarquer dans une zone, à s’armer et à être le dernier survivant.

C’est principalement dans la forme que les deux hits se distinguent. Quand PUBG arbore des graphisme qui se veulent réalistes dans un immense carte à parcourir en véhicule ou à pieds, Fortnite préfère un style plus cartoon et offre la possibilité de détruire et construire son environnement à sa guise.

« C’était moi le premier ! »

Argument souvent avancé par les pro-PUBG (la communauté Battle Royale est vraiment scindée en deux), c’est le jeu coréen qui est arrivé le premier. En effet, PUBG est sorti en mars 2017 en accès anticipé et en décembre de la même année en version complète. De son côté, le mode Battle Royale de Fortnite (le jeu propose aussi un autre mode) est sorti en septembre 2017 en accès anticipé et n’a toujours pas de version finale.

Logiquement, chez PUBG Corp, on n’a pas vu d’un bon œil la sortie de ce concurrent, d’autant que sa gratuité face au modèle payant de PUBG a grandement aidé dans son succès. En quelques semaines, l’élève Fortnite a dépassé le maître, bien aidé par le succès des streamers sur Twitch, jusqu’à devenir le jeu le plus populaire tous genres confondus.

Selon le Korean Times, PUBG Corp a jugé qu’il était temps, huit mois après les débuts de Fortnite, de faire appel à la justice. Selon la firme coréenne, le concurrent américain propose beaucoup de concepts de PUBG, violant ainsi les droits d’auteurs de ses développeurs. Elle a donc décidé de porter plainte, uniquement en Corée du Sud pour le moment, espérant profiter d’une décision de justice favorable sur son territoire national face à l’envahisseur américain. Verdict dans les prochaines semaines

Ce n'est pas la première fois que PUBG Corp porte plainte pour plagiat concernant son jeu fétiche puisque NetEase (Rules of Survival, Knives Out) en a déjà fait les frais.

PUBG n’a pas tout inventé

Certes, Epic Games a très probablement développé Fortnite Battle Royale en s’inspirant largement du grand succès de PUBG. Pourtant, ce dernier n’a pas vraiment inventé le mode Battle Royale, comme portent à croire les déclaration de ses développeurs. En 2016 déjà, H1Z1 débarquait avec son format se rapprochant beaucoup d’un Battle Royale avec des zombies. Graphiquement mais aussi mécaniquement, il rappelle beaucoup PUBG alors qu’il est sorti l’année précédente.

On retrouvait d’ailleurs déjà ce système de survie, seul face à des zombies et à d’autres survivants, dans le mode DayZ de Arma II, sorti en 2013. Même Minecraft, quelque part, intègre des éléments de Battle Royale sur des parties de survie en multijoueur, alors qu’il est sorti en 2011. Au final, chaque jeu amène sa petite originalité, tout en reprenant des éléments de jeux existants, parce qu’on ne peut pas réinventer l’eau chaude à chaque fois. Après tout, qui s’est déjà dit que Call of Duty était un plagiat de Doom ou que Mario Power Tennis sur Wii était un plagiat de Pong ?

https://www.frandroid.com/android/applications/jeux-android-applications/495067_pubg-mobile-ou-fortnite-quel-jeu-mobile-battle-royale-choisir