Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Epic Games saisit la justice pour un retour de Fortnite sur l'App Store

Il y a trois semaines, Apple et Epic Games se sont déclaré la guerre. Alors que l'éditeur du jeu Fortnite avait introduit la possibilité d'acheter des V-Bucks sans passer par le système de paiement d'Apple, la firme de Cupertino avait répliqué en supprimant Fortnite de son App Store.

Désormais, c'est au tour d'Epic Games de contre-attaquer. L'éditeur a en effet saisi la justice américaine pour demander le retour de Fortnite sur la boutique d'applications d'Apple. La saisie, partagée ce samedi par Epic Games, vise en fait à « empêcher les représailles d'Apple envers Epic pour avoir défié ses restrictions déloyales alors que l'affaire sur la concurrence déloyale est en cours ».

https://twitter.com/EpicNewsroom/status/1302131290259349505

Concrètement, le dossier monté par Epic Games et ses avocats auprès de la Cour de district de Californie du nord vise à démontrer que la suppression de Fortnite sur l'App Store par Apple n'est pas légitime. Il s'agit, selon l'éditeur du jeu mobile, de représailles qui visent à renforcer le monopole d'Apple : « Accusé de violations du droit de la concurrence pour avoir utilisé son pouvoir pour créer et maintenu deux monopoles, Apple a utilisé ce même pouvoir pour contraindre Epic à suivre ces restrictions. La Cour ne devrait pas permettre à Apple d'imposer ces restrictions ».

Des procès à répétition entre Epic et Apple

Il faut dire que depuis trois semaines, les suites juridiques se sont enchaînées entre Epic et Apple. Dès l'annonce, par Apple, de la suppression de Fortnite de l'App Store, l'éditeur a réagi avec une plainte visant à « mettre fin à la politique déloyale et anticoncurrentielle d'Apple ». L'affaire n'ayant pas encore été jugée, Epic Games considère désormais que la sanction d'Apple n'a pas lieu d'être. C'est la raison pour laquelle il demande désormais la réintroduction de son jeu dans la boutique d'applications.

Par ailleurs, le document permet également d'obtenir quelques informations sur les conséquences de la suppression de Fortnite de l'App Store. Epic Games affirme en effet que ce sont 116 millions d'utilisateurs de Fortnite qui jouaient sur iOS, soit près d'un tiers de 350 millions de joueurs. Par ailleurs, comme le relaie The Verge, 63 % des joueurs de Fortnite sur iOS ne jouent au jeu que sur iOS. La suppression du jeu de l'App Store représente donc un manque à gagner considérable pour Epic Games : « Le nombre d'utilisateurs quotidiens actifs sur iOS a baissé de plus de 60 % depuis la suppression de Fortnite de l'App Store ».

Pour l'heure, Apple n'a pas encore réagi à cette nouvelle attaque juridique d'Epic Games. Il faut dire que depuis trois semaines, Epic semble avoir systématiquement un coup d'avance, aussi bien en termes de communications que de conséquences juridiques. Acculé, Apple semble pour l'heure condamné à réagir par la voie judiciaire.