Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

On a joué à League of Legends sur mobile : les fondamentaux sont là

League of Legends : Wild Rift

League of Legends : Wild Rift // Source : Riot Games

Avis aux fans de League of Legends ! Plus de 11 ans après ses débuts sur PC, l’emblématique jeu vidéo délaisse les claviers et les souris pour venir s’implanter sur smartphones et tablettes. League of Legends : Wild Rift, nouvelle déclinaison du titre de Riot Games, se jette dans l’arène mobile et reprend fièrement le flambeau sans faire tant de concessions que l’on pouvait le craindre en changeant de support.

Après une première phase de bêta en Asie, les joueurs vont pouvoir mettre la main sur le MOBA (multiplayer online battle arena) à compter du 8 décembre en Asie, puis du 10 décembre en Europe et dans le reste du monde. Un challenger de taille sur le créneau déjà bien occupé par des titres comme Arena of Valor, Heroes of Soulcraft, Mobile : Legends ou VainGlory. Mais tout le monde n’a pas la force de frappe de LoL (pour les intimes).

Un gameplay repensé, mais pas trahi

League of Legends : Wild Rift n’est pas un simple portage sur mobile, et par la suite sur consoles, en a également profité pour glisser l’éditeur américain. La carte comme les skins ont été conçus pour être adaptés à un écran plus petit, qui peut de plus être de tailles très différentes (de 4 à 7 pouces). Tout est calibré pour proposer des parties rapides. Chez Riot, on a conscience que l’approche de LoL sur mobile s’apparente davantage à du snacking de jeu qu’à un temps pris pour une longue partie comme c’est généralement le cas sur PC.

Si LoL : Wild Rift est incontestablement un petit frère de la franchise de par ses graphismes et son gameplay, il n’en est pas pour autant une version dénaturée. Il n’était nullement question de faire un jeu plus facile sous prétexte que c’était pour smartphone, explique-t-on chez Riot Games. Cette déclinaison se voit comme une continuité d’expérience, avec ses mêmes exigences, mais l’envie aussi d’attirer aussi bien les fans de League of Legends, leurs amis curieux ou bien des novices qui n’ont pas forcément de PC sous la main.

Mais aucune chance de trouver ici un jeu « grand public ». Si la prise en main est plus simplifiée que sur la version PC, avec des tutoriels extrêmement bien détaillés et des zones d’entraînement, le jeu n’est pas facile à appréhender ou apprivoiser quand on s’y aventure pour la première fois. Mais tout est fait pour assimiler rapidement les fondamentaux.

Évidemment qu’il y a un but compétitif derrière cette nouvelle expérience dans l’univers de League of Legends. Le MOBA de Riot, déjà parmi les tournois esport les plus réputés au monde, voit là l’occasion d’élargir son champ d’intervention avec un nouveau support de compétition sur mobile et sans doute à terme sur console.

Comment fonctionne League of Legends : Wild Rift ?

Le gameplay reste fidèle aux habitudes avec des combats en 5 contre 5 qui ont fait la renommée du jeu. Vous pouvez opter pour du matchmaking ou jouer entre amis face à l’IA.

Repensé pour mobiles, le jeu a simplement adapté le choix des contrôles, des interactions et de la zone de jeu au support et à la perspective de parties plus courtes.

On trouve ainsi la map en haut à gauche, juste à côté des icônes des membres de votre équipe et des informations sur votre champion (jauge de vie, niveaux, pouvoirs, etc.). Tous les accessoires que vous possédez, l’or que vous amassez, s’affichent un peu partout tout autour de la zone de jeu.

Les contrôles tactiles se font sur l’écran, avec deux joysticks pour gérer les déplacements (à gauche) et la roue des sorts (à droite).

L’on pourra aussi retrouver des champions emblématiques de LoL (environ une cinquantaine, liste extensible au fil du temps), avec une grande variété de profils pour déployer plus de stratégies, concevoir des équipes complémentaires, etc. Et tous sont gratuits, insiste Riot Games. Le jeu est un free-to-play « sans avoir besoin d’ajouter de l’argent pour être plus fort ». Il est cependant possible, comme dans Fortnite, de payer pour obtenir des éléments de cosmétique et personnaliser son champion.

 Un jeu accessible même aux débutants

J’ai pu y jouer quelques heures et je qualifierais mon niveau plutôt de « Grand débutant », même si je m’étais déjà essayé à LoL il y a quelques années à la sortie du jeu. On ne peut pas dire que j’excelle au niveau des réflexes « de type MOBA », mon profil de joueuse n’étant pas vraiment orienté vers cette catégorie de jeux. Pour les besoins du test, je m’y suis collée, mais aussi parce que je suis l’une des cibles avancées par Riot Games : « les nouveaux curieux qui veulent s’y essayer et découvrir l’univers ». Et on peut dire que je n’ai pas été déçue de la difficulté qui m’attendait et que j’avais envisagée.

LoL : Wild Rift reprend tous les fondamentaux du gameplay que l’on connaît, la même ambiance visuelle et l’atmosphère qui ont fait des millions d’adeptes de ces combats. Il faut la jouer tout aussi tactique et stratégique en équipe. Les parties sont dynamiques et nerveuses. Même sans forcément bien maîtriser, on prend du plaisir à jouer, avec des graphismes qui plus est assez agréables pour se mettre dans l’ambiance.

Si j'ai attaqué les sessions de test pré-lancement sur la pointe des pieds vu mon maigre pedigree sur le jeu et en ai été plutôt ravie, ce fut aussi le cas de joueurs plus expérimentés qui ont subi mes tentatives par équipe.

"La différence entre les versions PC et Mobile est à la fois flagrante et il n'y a finalement pas tant de différences que cela en fin de compte", explique Anil Brancaleoni, Youtubeur et spécialiste gaming plus connu sous le nom de "WaRTeK". "League of Legends PC est une référence en tant que MOBA clavier/souris et l'adaptation de Wild Rift sur mobile est vraiment impressionnante ! C'est très intuitif et facile de prise en main même pour quelqu'un qui n'a jamais joué à ce type de jeu sur un mobile. Les premières sessions de jeu m'ont donné des sensations similaires à mes premières games sur LoL il y a 7 ans. Et j'ai hâte d'y rejouer avec des amis !"