Tidal est le service de streaming musical lancé par Jay-Z, qui voulait vaincre Spotify et Apple Music en se lançant à grand renfort de stars. Il semble que l’opération est loin d’avoir marché : l’application n’aurait plus que 6 mois à vivre.

De nos jours, rares sont les personnes à acheter physiquement leur musique. Ni même l’acheter tout court : les services de streaming musical, à abonnement mensuel pour un accès illimité à leur bibliothèque, sont devenus la norme.

Mais leur position est souvent décriée par les artistes. On se souvient de l’affaire entre Spotify et Taylor Swift, qui a longuement boycotté la plateforme. Tidal était lancé dans ce contexte par Jay-Z et une foultitude de stars, et mettait en avant le respect des artistes.

Tidal a la dalle

Toutefois, le service n’a pas réussi à convaincre malgré une option intéressante : la possibilité d’écouter sa musique sans compression, option indispensable pour les audiophiles. Nous apprenons par le biais du site norvégien Dagens Naeringsliv qu’il n’aurait assez de cash en réserve que pour tenir encore 6 mois désormais. L’entreprise pourrait donc fermer ses portes si Jay-Z ne met pas la main à la poche et ne trouve aucun moyen de relancer les affaires.

Tidal n’aurait donc pas réussi à convertir les utilisateurs, malgré les grands noms rattachés au projet. L’opérateur américain Sprint, qui a investi à hauteur de 33 % dans l’entreprise, n’aura pas réussi à le sauver.

À lire sur FrAndroid : Quel service de musique en streaming choisir en 2018 (Spotify, Deezer, YouTube Musique, Apple Music, Amazon Music) ?