Vous avez sûrement entendu parler des VPN, mais vous ne savez peut-être pas à quoi ils servent ou comment en utiliser un. Aujourd’hui, nous vous expliquons le principe d’un VPN, ses utilisations, mais surtout nous dévoilons notre sélection des meilleurs VPN gratuits et payants.

Crédit image : master VPN

 

Un VPN — pour Virtual Private Network — est un système qui va isoler le trafic de données que vous générez sur Internet en le chiffrant. Il vous rend intraçable en vous attribuant une nouvelle adresse IP, celle de base est alors masquée.

Pourquoi utiliser un VPN ?

Un VPN vous rend en partie anonyme sur la Toile en vous attribuant une nouvelle adresse IP et protège toutes vos données en les chiffrant. On dit que le VPN crée un tunnel sécurisé par lequel transitent vos précieuses données. Ainsi, si une personne mal intentionnée (le fameux hacker) infiltre le réseau sur lequel vous êtes connecté — un réseau gratuit public la plupart du temps —, elle ne pourra pas s’interposer entre votre appareil et le routeur du réseau, et n’aura alors pas accès à votre trafic.

C’est la même chose pour votre fournisseur d’accès internet : il ne voit pas le contenu de vos échanges de données avec les différents sites que vous consultez.

Un VPN peut aussi vous permettre de vous connecter à des serveurs étrangers. C’est très pratique pour contourner les restrictions géographiques. Ainsi, il est possible de faire croire à Netflix que vous êtes aux États-Unis pour accéder au catalogue américain. Pour l’aspect légal, on vous laisse lire l’article de nos confrères de Numerama.

De même, utiliser un VPN vous permet de regarder la télévision française à l’étranger. Vous l’avez compris, les utilisations sont nombreuses.

Pour résumer, avec un VPN, je peux :

  • Surfer en toute sécurité sur la Toile
  • Contourner des géorestrictions

Tout ça donne envie, c’est sûr, mais alors… comment je fais ? C’est gratuit ou pas ?

You get what you pay for

Il existe deux types de VPN : les gratuits et ceux qui demandent de mettre la main au portefeuille.

Oui, vous trouverez une pléthore de VPN totalement gratuits, mais soyons clairs : ils peuvent vous servir pour un court voyage ou pour de petites utilisations, sans plus. Si vous souhaitez profiter des services complets d’un réseau virtuel privé, nous ne pouvons que vous conseiller de souscrire un abonnement, qu’il soit par mois ou par année, mais c’est souvent l’affaire de quelques euros par mois.

D’ailleurs, les VPN gratuits sont très souvent dangereux et peu fiables, car une bonne partie d’entre eux revendent vos données à des tiers : c’est un business model basique pour un service gratuit après tout. En fait, les meilleurs VPN sont ceux qui ne conservent pas vos logs, c’est à dire que le VPN se débarrasse de votre historique de connexion. Vous êtes alors vraiment intraçables.

De toute façon, les VPN gratuits sont soit limités en utilisation, soit limités et dangereux. Par « limités », je veux dire que vous n’aurez accès au service que pendant une certaine période de temps ou que vous aurez droit à un certain montant de données avant d’être poussé vers la version premium de l’application. Eh oui, il faut bien rémunérer les employés et faire tourner les serveurs.

Enfin, avant de commencer notre sélection des meilleurs VPN, sachez qu’aucun placement publicitaire n’est présent dans cet article.

Crédit image : CMO

Les VPN gratuits

Vous trouverez sur le Play Store des dizaines et dizaines de VPN gratuits avec de très bonnes notes et commentaires. Attention encore une fois, la majorité n’hésite pas à piocher dans vos données, y compris votre position — car vous avez sûrement autorisé l’accès au GPS — ou d’autres informations provenant de l’accéléromètre du téléphone.

Inutile de préciser que nous ne vous conseillerons pas ces applications. Voici cependant notre sélection des VPN gratuits, qui sont donc tous limités d’une manière ou d’une autre et qui vous pousseront — plus ou moins violemment — à passer à la version complète payante. Notez aussi que la plupart de ces VPN proposent des versions d’essai à la « 30 jours satisfaits ou remboursés ». Enfin, ils proposent quasiment tous une extension pour le navigateur Chrome.

Proton VPN

Ce VPN basé en Suisse est une très bonne alternative : il n’y a pas de limite mensuelle, mais les débits ne sont vraiment pas élevés. Aussi, vous n’avez accès qu’à 3 pays et vous ne pouvez utiliser le service que sur un seul appareil. Les prix de la version premium sont bien au-dessus de ceux de la concurrence.

Disponible sur Android, macOS, Windows et Linux.

VPNhub

Oui vous avez bien lu, le célèbre site pornographique Pornhub propose un VPN pour surfer en toute discrétion, et pas seulement sur votre site préféré. Ce VPN propose une version gratuite qui pourra combler les petites utilisations : vous serez connecté gratuitement via un serveur américain avec un débit suffisant pour naviguer sereinement sur la toile. La version payante est à 11,99 euros par mois ou 69,99 euros par an, bien trop cher pour les services proposés — rendez-vous dans la section suivante pour savoir quels sont les meilleurs VPN payants. La société assure qu’elle ne garde aucune des vos données.

Disponible sur Android, iOS, macOS, Windows.

Bref, ce VPN est définitivement nécessaire si vous ne voulez pas laisser de traces.

Hotspot Shield

La version gratuite est intéressante dans le sens où elle vous laisse utiliser le service sur 5 appareils différents en simultané. De plus, la limitation est raisonnable : 500 Mo par jour tout de même. Un élément vient cependant noircir le tableau : le service est accusé de revendre les données de ses utilisateurs à des tiers. Il ne serait pas les seuls. L’abonnement sur 2 ans revient à 4 euros par mois.

Disponible sur Android, iOS, macOS, Windows.

Tunnel Bear

Malgré une bonne application, vous êtes limité à 500 Mo par mois, ce qui risque de suffire à peu de personnes. Vous avez accès à beaucoup de pays et le service affirme que vos données ne sont pas enregistrées. Sa version payante débloque toutes les fonctionnalités pour 5 dollars par mois. Tunnel Bear a récemment été racheté par McAfee.

Disponible sur Android, iOS, macOS, Windows.

Windscribe

Sa version gratuite est assez complète et vous offre 10 gigas par mois, ce qui est plus que raisonnable. D’ailleurs, vous pouvez gagner 5 gigas de plus en tweetant à propos du service. Windscribe peut même bloquer les publicités pour vous.

Disponible sur Android, iOS, macOS, Windows, Linux.

Les VPN payants

Vous l’avez compris, souscrire un abonnement reste la meilleure solution pour utiliser un VPN : toutes les fonctionnalités sont débloquées, pas de restrictions mensuelles, très bons débits… En tout cas, une offre payante est nécessaire si vous souhaitez par exemple profiter de contenus vidéo bloqués dans votre pays. De plus, avec des services payants, vous êtes vraiment protégés sur internet. Un VPN accusé de revendre vos données perdrait tous ses clients, puisqu’il ne respecte pas le principe même de son offre ; il a beaucoup à perdre.

La plupart des VPN payants que nous allons citer proposent plusieurs types d’abonnement : au mois sans engagement, à l’année, sur deux ans… Les engagements longue durée sont évidemment les plus avantageux — 2 ou 3 dollars par mois.

Les VPN payants se doivent de proposer la fonctionnalité « kill switch » : lorsque vous perdez temporairement votre connexion en utilisant un VPN, votre vraie adresse IP devient visible et c’est un risque. Le cas échéant, le kill switch interrompt automatiquement toute connexion Internet pour éviter de laisser votre adresse IP publique.

Vérifiez donc bien si le VPN qui vous donne envie embarque bien cette fonction dans son offre avant de souscrire un abonnement.

Nord VPN

C’est le VPN que j’utilise depuis plusieurs mois — j’ai choisi un abonnement de deux ans pour environ 80 dollars. L’application est très agréable, dans l’ère du temps et souvent mise à jour. Beaucoup d’options sont proposées : double VPN, Anti DDos… Avec l’abonnement sur 3 ans, vous ne paierez que 2,75 dollars par mois. Vous pourrez vous connecter parmi pas moins de 4436 serveurs répartis dans 62 pays. Notez que l’application est disponible sur Android TV, un très bon point.

Disponible sur Android, iOS, Windows, macOS, Android TV.

NordVPN est un Virtual Private Network qui permet de protéger son identité en ligne en chiffrant le trafic de données que l'on génère. Ce type...

3 raisons de télécharger cette application

  • Si vous vous préoccupez de votre identité numérique
  • Pour profiter de contenus géobloqués
  • Différents abonnements payants en fonction de vos besoins

Cyber Ghost

Ses 1 800 serveurs répartis dans 115 pays font de ce service une alternative intéressante. Un abonnement annuel à 2,75 dollars par mois est proposé, ce qui est un très bon point pour ce VPN très réputé quant à la protection des données.

Disponible sur Android, iOS, Windows, macOS, Linux.

Hide My Ass

En plus d’avoir une mascotte assez marrante, ce VPN a tout ce qu’il faut pour permettre aux personnes qui ne s’y connaissent pas trop de surfer en toute discrétion : une application simple et un super support. Il est beaucoup utilisé en France : on ne peut que conseiller ce VPN. Un abonnement pour 5 euros par mois sur 1 an est proposé.

Disponible sur Android, iOS, Windows, macOS, Linux.

ExpressVPN

C’est le gros concurrent de NordVPN : ils se battent pour la plus haute place du podium sur la majorité des comparateurs de VPN. Les deux sont très similaires en matière de fonctionnalités, mais ExpressVPN est plus cher que son rival : 6,67 dollars par mois pour un abonnement de 15 mois.

Disponible sur Android, iOS, Windows, macOS, Linux.

PureVPN

Son offre à 1,94 dollars sur 3 ans est sûrement l’une des plus intéressantes de cette sélection. Le service propose une interface un peu datée, mais met à notre disposition 500 serveurs répartis dans 180 pays. La marque avoue garder les fameux logs, mais seulement pour offrir une meilleure expérience.

Disponible sur Android, iOS, Windows, macOS.

À lire sur FrAndroid : Netflix : comment profiter du catalogue américain en France