Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Google donne désormais une date de garantie de mise à jour pour ses Nexus

Les Nexus sont réputés pour leurs mises à jour rapides et pérennes, et pourtant, certains ont eu la désagréable surprise d'apprendre que leur Google Phone ne recevrait pas Lollipop, Marshmallow ou Android N. Désormais, la firme de Mountain View donne une date à partir de laquelle les mises à jour ne sont plus garanties.

Google Nexus 5X (14 sur 27)

La question des mises à jour Android est très épineuse et souvent mise en comparaison avec son premier concurrent, iOS, qui grâce à sa politique du téléphone annuel unique (ou presque maintenant que les gammes "Plus" et "SE" sont lancées) arrive à déployer ses nouvelles versions très rapidement. À ce titre, seuls les Nexus arrivaient à tenir la dragée haute au système d'Apple, mais même eux ne peuvent être mis à jour ad vitam aeternam.

Google assure néanmoins que ses appareils seront mis à jour pendant deux ans après leur sortie, et jusqu'à trois ans pour les correctifs de sécurité. Depuis le début du mois, un tableau a d'ailleurs fait son apparition sur la page de support dédiée aux mises à jour, donnant la date précise jusqu'à laquelle les mises à jour sont garanties.

Ces dates sont bien sûr données à titre indicatif et ne représentent que la date jusqu'à laquelle il est certain que ces terminaux seront mis à jour. Pour autant, cela ne signifie pas qu'ils deviendront obligatoirement obsolètes passée cette échéance et qu'ils ne recevront pas les versions ultérieures. Par exemple, les Nexus 5X et 6P seront mis à jour jusqu'en septembre 2017, ce qui veut dire qu'ils recevront a minima Android N, et possiblement la version suivante (Android O) si Google commence le déploiement en été comme cette année. Pour celle d'après (Android P), les mises à jour ne sont plus obligatoires, mais pas impossibles si le matériel le permet.