Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Android : la meilleure gestion de la RAM ne concernera pas que les Pixel

Google a fait une annonce phare très récemment : désormais, ses Pixel auront le droit à des mises à jour trimestrielles plus prononcées, appelées « Pixel Drop », qui leur permettront de récupérer des fonctionnalités supplémentaires tout le long de l'année.

La première d'entres elles apportent un mode portrait applicable post-capture, de meilleurs appels vidéo et un procédé antispam pour les appels. Mais ce n'est pas tout, puisque côté technique, une meilleure gestion de la RAM a été déployée. Uniquement pour les Pixel ?

Pas d'exclusivité : les nouveautés du Pixel 4 arrivent pour d'autres

En interview pour The Verge, la vice-présidente du management produit Sabrina Ellis est revenue sur ces mises à jour. Elle y explique que ces mises à jour seront « Pixel first », c'est-à-dire qu'elles ne resteront pas nécessairement exclusives à la gamme de smartphones et finiront par atteindre d'autres smartphones. Et ce particulièrement pour les mises à jour ayant affaire au système, comme justement la nouvelle gestion de la RAM sur les applications en arrière-plan.

Le reste de l'interview se concentre sur la différence entre les mises à jour déployées de manière incrémentale et celles déployées massivement, les premières ayant l'avantage d'être plus sécurisées en cas de bug quand les dernières font meilleure presse et créent de l'enthousiasme.

En faisant le parallèle entre ce nouveau système « Pixel Drop » et cette mentalité, on comprend vite que les appareils Pixel font aussi office de test pour la plateforme Android en général. Ces tests ne seront cependant pas forcément rapidement déployés par les autres constructeurs, qui ont tendance à ajouter leurs propres modifications par dessus. C'est particulièrement vrai pour la gestion de la RAM, un point sur lequel nombreux sont les constructeurs à adopter leurs propres solutions et réglages faisant qu'ils peuvent se séparer de la masse.

Reste que Google, avec notamment les patchs de sécurité déployés par le Play Store depuis Android 10, comme Qualcomm et ses futurs Snapdragon, visent à rendre ces déploiements d'envergure plus impactant pour la communauté.

Aussi, cette nouvelle gestion de la RAM a de fortes chances de rester exclusive aux Pixel 4 cette année, en attendant qu'Android 11 ne l'intègre à son système. Cependant, l'évolution du déploiement des mises à jour Android fait que nous ne sommes pas à l'abri de retrouver ces gros patchs par des moyens alternatifs à l'avenir.