La réalité virtuelle, considérée comme une révolution par tout ceux qui l’ont testé, arrive à grand pas. Qui gagnera cette guerre, qui arrivera à démocratiser cette technologie ? Voici pourquoi Sony est capable de faire de grandes choses.

Commençons par le jeu vidéo.

Sony est le n°1 du jeu vidéo dans le monde. Et oui, la PS4 bat tous les records, partout dans le monde la console du géant nippon est en tête des ventes. Ce parc de déjà plus de 36 millions de PS4 est un avantage considérable face à la concurrence, d’autant plus que le casque PlayStation VR est d’ores et déjà 100% compatible avec la console. Les casques de VR pour PC, à savoir l’Oculus Rift et le HTC Vive, ne pourront pas fonctionner sur tout les PC gamers du monde, loin de là.

project_morpheus_-_ps_move

Ces casques, techniquement supérieurs au PS VR, demandent bien plus de puissance que peuvent offrir la majorité des PC aujourd’hui. Il faudra donc que le consommateur passe à la caisse, en rachetant par exemple une nouvelle carte graphique compatible voir carrément un tout nouveau PC. Et pas un PC entrée de gamme, il faut compter environ 1000€ pour espérer avoir une expérience convenable, et sans oublier le prix du casque, qui est bien plus cher que prévu en prenant l’exemple de l’Oculus Rift, vendu à 740€. Et le Vive sera encore plus cher, vu la technologie embarquée. Soyons honnêtes, combien de personnes peuvent lâcher un minimum d’environs 1800€? Et parlons du grand public, qui décide oui ou non du succès d’un produit, pensez vous vraiment qu’il va débourser cette somme dans une technologie qu’il vient juste de connaître, qui n’est pas encore aboutie ? L’expérience VR sur PC est donc destinée à une faible proportions de joueurs, celui qui a les moyens et qui suit cette technologie depuis le début, mais c’est impossible de voir la VR se démocratiser grâce à ces casques. Pas en l’état en tout cas, surtout pas avec ce prix et cette compatibilité unique avec un PC hors de prix pour de nombreuses personnes.

140319-kohler_morpheus_demo_02-660x439

Et c’est la que Sony a un très grand coup à jouer, si le PS VR est proposé à un prix « abordable », c’est le jackpot. Les joueurs possédant déjà une PS4, ont déjà une machine compatible avec la VR, pas d’inquiétude concernant la compatibilité, rien. Le prix du PS VR sera bien entendu moins cher que l’Oculus, vu qu’il est techniquement inférieur et qu’il est construit pour une console de 400€, Sony ne peut donc pas proposer son casque le double du prix de la PS4. Donc 36 millions de PS4 « VR Ready », un casque moins cher que ceux de la concurrence, le tout avec une puissance marketing, une hype jamais vu autour d’une console, vous avez dit succès ? Rien n’est acquis, ce sera difficile, mais c’est en tout cas très bien parti, en espérant que Sony ne fasse pas de folie concernant le prix du casque.

Et parlons maintenant des jeux, certes le PS VR est techniquement inférieur, mais Sony possède de nombreux studios à travers le monde, qui en plus des devs indépendants, travaillent sur des jeux, en exclu sur PS VR. Prenons l’exemple de Ace Combat 7, de Gran Turismo Sport, de Until Dawn Rush of Blood… des jeux uniquement compatible avec la PS4 et donc le PS VR, et ce n’est que le début. Kaz Hirai annonce déjà plus de 100 jeux en développement pour PS VR.

b2183

Une console à succès, un casque moins cher, avec des jeux en exclus, voilà les armes de Sony.

Maintenant, la réalité virtuelle ne concerne pas uniquement les jeux vidéos, toute l’industrie du divertissement est concernée.

N’y allons pas par 4 chemins, Sony est la seule entreprise d’électronique grand public à être présent dans l’industrie du cinéma (et de la musique).sony-pictures-logo-evasion-communication-incentive-animatio

Cela signifie donc que Sony pourra proposer à l’avenir du contenus cinématographiques en VR, sans rien demander à personne, en créant directement ce qu’ils veulent, quand ils le veulent. Une expérience autour du film The Walk a déjà été proposé au public, avec quel casque à votre avis ? Le PS VR bien sûr, et The Walk d’ou vient ce film ? De Sony Pictures. Voilà la convergence des divisions de Sony, voilà la force que seul Sony possède. Du hardware au contenus, Sony peut tout diriger et ainsi démocratiser la VR le plus efficacement possible.

Le 1er smartphone 4K au monde, vous osez dire que c’est inutile ? Vous voyez enfin l’intérêt de ce smartphone, il est conçu pour la VR, c’est le 1er pas pour avoir une expérience VR sur mobile digne de ce nom. La VR a besoin d’un écran d’une grande définition afin de moins voir les pixels, et ainsi être le plus immergé possible. A l’heure d’aujourd’hui, l’écran 4K du Xperia Z5 Premium n’est pas compatible avec les casques VR, les haters diront que cela ne sert donc à rien, mais il faut bien commencer un jour, Rome ne s’est pas faite en 1 jour, il fallait bien que quelqu’un franchisse le pas, et ce quelqu’un, c’est Sony.

maxresdefault (3)

C’est sûr, ceux qui n’osent pas ne seront jamais critiqué, n’est ce pas Samsung et Apple, qui ne pensent qu’à augmenter leurs marges malgré le budget qu’ils possèdent. Sony travaille sans doute sur un casque VR dédié au mobile et donc compatible 4K avec le Z5P et ses successeurs. Sony Mobile tente en ce moment des choses, comme cette vidéo à 360° en 48K réalisée à l’aide de 12 Xperia Z5 Compact. 

Du jeu vidéo avec une console au succès incroyable, avec des studios aux 4 coins du monde, aux autres médias avec l’un des plus puissants studios de cinéma tout en prenant les devants avec le 1 smartphone 4K, Sony est un acteur incontournable et est capable de démocratiser la VR. Seul l’avenir nous le dira, mais je pense sérieusement que le PS VR prendra le large sur ses concurrents d’ici la fin de l’année.

89017