Le constructeur Chinois Xiaomi a présenté, le Mardi 25 Octobre, trois nouveaux produits, lesquels sont deux smartphones et un casque de réalité virtuelle.

Mi Note 2

La marque Chinoise a commencé par présenter le nouveau modèle de sa gamme Mi Note, le haut de gamme des « phablettes » du constructeur.
S’inspirant, tout comme le Mi5 en grande partie des designs de Samsung, le Mi Note 2 est un terminal de 5,7″ à l’écran incurvé sur les côtés.
Côté puissance, il s’agit, bien entendu d’un modèle haut de gamme équipé du nouveau processeur de Qualcomm, le Snapdragon 821, épaulé par 4 à 6 Go de RAM selon la version.

Mais l’annonce la plus marquante du constructeur, depuis nos contrées, est sans doute la prise en charge des bandes 4G « globales », ce qui se traduit, pour nous, par une prise en charge de toutes les bandes de fréquences Européennes.

Xiaomi Global LTE

Cependant, comme l’indiquent les fiches techniques, il faudra s’offrir la version la plus fournie (donc, la plus chère) pour profiter de cette option.

Xiaomi Mi Note 2 prix

Si on peut saluer l’effort de Xiaomi sur la gestion des réseaux, on ne peut que trouver dommage de devoir débourser 3499 RMB, soit presque 500€, pour y avoir droit.
Espérons que les prochains modèles moins chers en profiteront aussi.

Mi VR

La deuxième annonce sera celle du Mi VR.
Xiaomi se lance donc dans le marché de la réalité virtuelle avec un casque similaire au Gear VR de Samsung dans son fonctionnement, en proposant un casque dans lequel il faut mettre un smartphone de la marque.
Celui-ci est compatible avec la gamme Mi5 (Mi5, Mi5S, Mi5S Plus) ainsi que le Mi Note 2.
Il sera également fourni avec une petite télécommande, à l’image du Dream VR.

Mi VRMais le principal argument du Mi VR ? C’est son prix.
199 RMB, soit environ 25€, un prix bien en dessous des casques de Samsung et Google.

Mi VR porté

Mi Mix

La dernière annonce du constructeur est celle d’un nouveau concept de smartphone, qui a créé la surprise dans le milieu du smartphone Chinois.
Si le Mi Mix a été présenté comme un concept, Xiaomi a confirmé que le smartphone était déjà « en production », de nouvelles informations pourraient peut-être bientôt arriver.
Quoi qu’il en soit, la fiche technique, mais surtout son design, sont déjà connus.

La plus grande particularité de ce Mi Mix, c’est son design « borderless » : L’écran du smartphone n’a presque aucun bord : seul le bas présente un bord plus épais.
Si ce design n’est pas une première mondiale, le constructeur Japonais Sharp ayant déjà conçu une gamme de smartphone similaire, sous le nom Aquos Crystal, le MiMix est, en revanche, une première sur le marché Chinois, et indirectement sur le marché international, le Sharp Aquos Crystal étant exclusif au Japon.

Le Sharp Aquos Crystal (2014)

Le Sharp Aquos Crystal (2014)

Mi Mix

Le Xiaomi Mi Mix (2016)

Si la taille pourra en rebuter certains, avec son écran de 6,4″, il ne faut pas pour autant oublier que l’absence de bords diminuera la taille globale du terminal.

Côté spécifications techniques, les caractéristiques sont similaires à celles du Mi Note 2, même si le rapport performances prix est, bien entendu, plus élevé.
Il faudra compter 3499 RMB (environ 480€), soit le prix de la version la plus chère du Mi Note 2, pour la version la moins chère du Mi Mix.
Un prix qui reste abordable comparé à certains concurrents, quand on sait que le smartphone, dans cette version, propose déjà 4 Go de RAM et 128 Go de Stockage.

Xiaomi a présenté une petite vidéo du concept, tandis que d’autres vidéastes de Youtube ont déjà eu l’occasion d’avoir le smartphone entre les mains…

L’annonce du Mi Mix est sûrement celle qui a fait le plus couler d’encre parmi les trois produits annoncés par le constructeur Chinois dans la journée.

Les nouvelles sorties de Xiaomi risquent fortement de faire parler les fans de la marque, d’autant plus que la marque semble vouloir se tourner vers l’Occident.

Continuons d’espérer que ces nouvelles sorties inciteront Xiaomi à inclure les bandes 4G globales dans tous leurs futurs terminaux, même d’entrée de gamme.