Parmi les tests du blog se trouve celui du contrôleur Hercules Universal DJ, dont l’une des fonctionnalités, à savoir : l’utilisation avec l’application pour tablettes DJUCED App, n’avait pu être essayée, faute de tablette.

Désormais équipé d’une Samsung Galaxy Tab A6, j’ai enfin pu découvrir DJUCED App, mais disons le d’emblée, cette découverte ne fut pas garnie de bonnes surprises.

Il n’y en a pas pour tous les goûts !

Commençons par le principal problème de cette application : La compatibilité.
DJUCED App n’est en effet compatible qu’avec peu d’appareils sous Android : Là où la plupart des iPad sont pris en charge, du côté de l’OS de Google, le choix est presque limité aux seuls modèles Samsung.
Certes, on ne peut pas exiger de l’application qu’elle soit compatible avec absolument tous les appareils, mais en comparaison, les principales autres applications DJ pour Android (DJay 2 d’Algoriddim ou Cross de Mixvibes…) ont un nombre d’appareils supportés bien plus élevés, incluant également une large gamme de smartphones.

hercules compatibilité

Certes, on pourrait répondre que l’application est gratuite, mais pour en profiter pleinement, un contrôleur du constructeur est recommandé, et, si l’application peut fonctionner sans l’un d’eux, on ne peut pas dire qu’elle apporte plus que les versions gratuites de Djay ou Cross…
Le contrôleur devient donc quasiment indispensable pour tirer son épingle du jeu.
Mais malheureusement…

La latence dans ton Cue !

Une fois le problème de compatibilité résolu, c’est le principal problème à l’utilisation qui se montre à nous : Le contrôleur, connectable uniquement en Bluetooth, souffre d’une latence bien audible.

Il se passe environ 0,2 secondes entre le moment où une touche est appuyée sur le contrôleur et le moment où le logiciel la reçoit.
Si ça peut paraître peu, d’un point de vue musical, c’est beaucoup !
Si, pour le beatmatching (calage de deux morceaux au même rythme), cela peut être facilement contourné grâce à la fonction SYNC, c’est beaucoup plus compliqué lorsqu’il s’agit d’utiliser les hot-cues ou le scratch.
Les premiers sont enregistrés en retard, et le second reproduit mal les mouvements dont le signal ne semble pas « arriver au bon rythme », sans parler de moments ou l’effet du scratch est gelé pendant environ une seconde.

Tout n’est pas perdu !

On pourrait citer d’autres points négatifs à DJUCED App comme une interface un peu trop confuse et brouillonne par rapport aux références du genre, ou une erreur d’affichage faisant que, sur certaines tablettes (dont la mienne), l’application n’est pas prise en charge en plein écran mais sur une partie réduite au centre de celui-ci…

Oui, c'est visible même en capture d'écran.

Oui, c’est visible même en capture d’écran.

Mais concentrons nous plutôt sur les éléments qui pourraient améliorer l’application DJ pour tablette d’Hercules de façon considérable :

UNE COMPATIBILITÉ ACCRUE :

Pour améliorer DJUCED App, il faudra forcément passer par là : Le marché des tablettes ne se limite pas à Samsung et il est inconcevable que certaines tablettes flagship de marques connues comme Asus ou Sony ne puissent pas faire fonctionner l’application.

LE SUPPORT DE LA CONNEXION USB :

Les autres applications DJ pour Android utilisent le port USB des tablettes. En faire de même permettrait à DJUCED App, d’une part, de contourner le problème de latence du Bluetooth, d’autre part, de profiter de plus de modèles parmi la gamme variée d’Hercules.

UNE INTERFACE PLUS AÉRÉE :

L’interface de l’application manque d’aération, et manque aussi et surtout d’un affichage alternatif mettant en avant les waveforms plutôt que les plateaux.

Comme ici sur DJay 2

Comme ici sur DJay 2

En résumé : L’application DJUCED App n’est pas mauvaise mais mal optimisée, et les problèmes d’optimisation peuvent être simple à corriger.
Espérons que des mises à jour s’en chargeront dès que possible !