L’année dernière, j’avais fait un calendrier de l’avant. L’idée avait séduit, j’avais pu constater une augmentation du trafic de 55% sur mon blog. Cette année, j’aurais aimé le refaire, mais faute de temps, je n’ai pu me contenter que de simples tests publiés une fois toutes les deux semaines. Alors, je me rattrape. Nous allons jeter un coup d’œil dans le rétro, et voir ce qu’il s’est passé d’incroyable dans la planète tech cette année 2016. Prenez du pop-corn et un peu de temps, on commence la série best-of 2016 ! Le mode opératoire : on va savoir qui est le vainqueur, et après on verra qui étaient les nominés de la catégorie.

Étrangement, je vais commencer cette série de best-of par un flop, pour moi le plus gros flop de 2016 voire même de ces 5 dernières années. Si vous avez un peu suivi l’actualité, vous saurez directement de quoi je veux parler. Bien sûr, comment faire une rétrospective sur l’an passé sans évoquer le cas Galaxy Note 7. C’est bien sûr lui le vainqueur de ce best-of. Racontons son histoire.

Afficher l'image d'origine

Samsung a officialisé son Note7 en août 2016 (j’en avais même fait un article). Pour moi, il me semblait prometteur, mais encore trop cher. Ces caractéristiques étaient hallucinantes quand j’y repense. Mais, c’était sans compter la fameuse affaire des explosions. Un cas, puis deux, puis 35 explosions ont eu raison de ce smartphone, qui était sensé offrir à Samsung l’opportunité de reléguer Apple au second plan. Le pire dans cette histoire, c’est que Samsung pensait (et je le pensais aussi comme tout le monde) avoir réglé le problème. Ils avaient sorti un Galaxy Note7s (s pour « safe »). Ce smartphone se distinguait de son frère explosif par une icone de batterie verte, et un S au dos.

Afficher l'image d'origine

Tous les médias se sont dit « cette période de bad buzz est finie, la vie reprend son cours ». Sauf que, ces Galaxy Note7 s ne se sont pas avérés plus sûrs, loin de là. Ils explosaient encore, même après avoir été échangés. C’est ainsi, que le 11 octobre 2016, Samsung prit la décision de tuer le Note7. Enfin, d’arrêter de le commercialiser. Ce flop peut être mis dans les best-of RayTests, mais également dans les actualités, car il continue en effet, à faire des remous, puisque beaucoup de gens continuent à l’utiliser, et ce malgré tous les programmes de rappels et autre. Samsung proposait de rembourser les clients, de leur offrir une micro SD de 128go, des places pour son parc de réalité virtuelle. Niet, des gens continuaient quand même. Alors Samsung a tout fait, vraiment tout. Ils ont déployé de nombreuses mises à jour logicielles, non pas pour améliorer les performances ou corriger une faille de sécurité, mais bel et bien pour tuer le Note7. Limitation de la batterie, impossibilité d’activer le wifi … Voilà autant de « fonctionnalités » proposées par Samsung. Mais, il reste encore la mise à jour finale, celle de la mise à mort : la déconnexion du réseau cellulaire. Comment Samsung pourrait-il faire cela ? Très très simple. Il suffit juste de désactiver l’IMEI du smartphone, ou de demander aux opérateurs de blacklister le Note7.

Les autres nominés

Car, même si dans cette catégorie, il y avait peu de place au doute, l’année 2016 a été riche en flop, oui très riche. Parmi lesquels :

  • Le HTC 10 : Fleuron du taïwanais pour 2016, il ne restera sûrement pas dans les livres d’histoire. Dotés des mêmes caractéristiques que tous les hauts de gamme de cette année, le HTC 10 n’a pas réussi à se démarquer de ses concurrents. La où l’heure était à la prise de risque chez les constructeurs, au changement, HTC utilise la même recette depuis le One M7 de … 2013. Le design n’a quasiment pas été changé, pour vous dire, 2013 c’est l’année durant laquelle est sortie le Galaxy S4 et le Sony Xperia Z. Les dirigeants d’HTC s’attendent à vendre moins d’un million d’unité en tout, à comparer aux 25 millions de S7 et S7 EDGE vendus entre février et juin.

htc 10 flop

  • Sony : Oui, j’ai mis la marque en général. Des choix incompréhensibles, une ligne directrice floue voire même inexistante … Pendant que les acteurs du marché des smartphones musclent leurs smartphones et tirent les prix vers le bas au maximum (oui OnePlus c’est de toi dont je parle), Sony conserve les mêmes prix, mais tire vers le bas les caractéristiques. C’est ainsi qu’est né le Sony Xperia XZ, avec un design aberrant et des caractéristiques indignes pour moi.

Afficher l'image d'origine

Voilà, c’est tout pour ce best-of ! Rendez vous prochainement pour un prochain best-of et bon réveillon de Noël !