Depuis Android 7.0 Nougat, Google propose aux fabricants un nouveau système de mise à jour. Voici comment vérifier si un appareil en bénéficie.

Comment fonctionnent les mises à jour silencieuses d’Android ?

Sur Android, une mise à jour du système, que ce soit pour installer de nouvelles fonctionnalités ou installer un patch de sécurité, demande un redémarrage du système et une installation qui peut rendre l’appareil inopérant pendant plusieurs minutes.

Pour améliorer cette situation, Google s’est inspiré de son travail sur Chrome OS pour proposer les mises à jour silencieuses sous Android. La solution est simple, Android est installé deux fois sur l’appareil, une fois sur la partition A et une seconde fois sur la partition B (à la place de Recovery) :

  • l’appareil tourne sous Android sur la partition A
  • l’appareil reçoit une mise à jour et l’installe sur la partition B
  • au redémarrage l’installation est déjà faite et il suffit de redémarrer sur la partition B
  • la prochaine mise à jour sera installée sur la partition A et ainsi de suite.

Vous l’aurez compris, l’inconvénient de ce système est l’augmentation de l’espace de stockage occupé par Android, et qui pousse certains fabricants à ne pas implémenter cette fonction.

Mon appareil Android est-il compatible ?

La méthode de Google avec ADB

La vérification de la compatibilité avec les mises à jour silencieuses est très simple, mais elle nécessite plusieurs commandes ADB. Pour configurer et apprendre à utiliser ADB, n’hésitez pas à vous reporter à notre guide. Ces commandes doivent être entrées avec le shell ADB, pour y accéder il faut utiliser la commande ADB suivante :

  • adb shell

Une fois que c’est fait, deux commandes permettent de tester la compatibilité. La première commande est :

  • getprop ro.boot.slot_suffix

Elle permet tout simplement de vérifier quelle est la partition utilisée par Android. Si le résultat de la commande est « _a » ou « _b », cela signifie que l’appareil utilise bien le système de mises à jour silencieuses. Dans le cas contraire, la commande n’affichera rien.

Une seconde commande permet de confirmer cette information :

  • getprop ro.build.ab_update

Cette commande permet tout simplement de vérifier si l’appareil utilise le système de mise à jour A/B, c’est-à-dire les mises à jour silencieuses. Si la commande renvoie true (vraie), alors l’appareil est compatible, dans le cas contraire elle affichera false (faux).

Le Sony Xperia XA2 (H3113) testé ici utilise la partition A et est compatible.

Utiliser Treble Check

Une application disponible sur le Google Play Store permet de très simplement tester la compatibilité d’un appareil, à la fois avec Treble, mais également avec le système de mise à jour silencieuse.

 

L’application confirme la double compatibilité du Sony Xperia XA2 utilisé

Cette application est très simple à utiliser, aussitôt démarrée elle affichera dans une première rubrique la compatibilité avec Treble, et dans une seconde rubrique la compatibilité avec « A/B System Partition », le fameux système de mise à jour.