Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

L'action d'Archos explose après l’annonce d’un nouveau produit dédié aux cryptomonnaies

C'est ce que l'on appelle l'effet Kodak. Archos a annoncé un portefeuille physique de cryptomonnaies en amont du Mobile World Congress, ce qui a eu pour conséquence de faire grimper en flèche son action en Bourse.

L'action d'Archos à l'EuroNext a pris 53 % au cours des 24 dernières heures. Ce n'est pas la trottinette sous Android qui explique cette explosion, mais le portefeuille physique de cryptomonnaies. En effet, Archos a présenté le Safe-T mini, qui sera disponible à partir de juin 2018 au prix de 49,99 euros. Il s'agit d'un nouveau concurrent à Ledger, le leader du secteur qui connaît un succès sans précédent.

Archos annonce que ce portefeuille physique est « le résultat des travaux menés par l’équipe R&D d’ARCHOS dans le domaine du chiffrement, de la sécurité et des monnaies virtuelles (...) il a été conçu, développé en France et sera fabriqué dans une usine française ». Son portefeuille est compatible avec Electrum, GreenAddress / Greenbits, MyCrypto et Mycelium. Cela lui permet de prendre en charge Bitcoin, Bitcoin Cash, Litecoin, Zcash et bien d'autres cryptomonnaies à venir.

A l'intérieur, on retrouve un processeur ARM Cortex-M3 cadencé 120 MHz avec un petit écran OLED de 128 x 64 pixels. La petite pièce hardware de 6 centimètres sur 0,78 centimètre fonctionne en microUSB avec Android, Linux, Mac et Windows 10.

Pour concevoir cet objet, Archos s'est associé à DomRaider. Une entreprise française qui a été créée autour de la récupération de noms de domaine expirés, une pratique que l'on appelle le dropcatching. Pas grand-chose à voir avec la blockchain à première vue, mais Domraider est une des premières entreprises françaises à avoir mené une ICO sur le territoire national. L'entreprise compte créer un système de vente aux enchères autour des cryptomonnaies.

Nous restons très sceptiques autour du nouveau produit d'Archos : aujourd'hui, il est facile de s'improviser expert en cryptomonnaies, mais il est difficile d'improviser dans le hardware de sécurité. Même Ledger, l’un des spécialistes du secteur n'est pas à l'abri d'une faille de sécurité.

https://www.frandroid.com/crypto-monnaie/455178_tout-ce-que-vous-devez-savoir-sur-les-crypto-monnaies-bitcoin-ethereum-dao-ico-smart-contracts