Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Une pluie de nouveaux emojis va bientôt s'abattre sur nos smartphones

Nous en avions parlé en détail courant juillet, les voilà qui s’apprêtent à arriver sur nos appareils et sur les différentes plateformes sociales. En tout, 37 nouveaux emojis officialisés pour la version 14.0 du standard Unicode sont prêts à être déployés. Entre symboles, signes de la main, pictogrammes à vocation utilitaire et nouveaux smileys, cette sélection s’avère plutôt riche en nouveautés. Elle accompagne, comme souvent, certaines évolutions sociétales et différents courants de pensée.

Parmi les ajouts les plus marquants, celui par exemple des emojis « homme enceint » et « personne enceinte », avec toutes les carnations habituelles pour une plus grande inclusivité quel que soit la couleur de votre peau.

Toujours plus d'emojis pour nos conversations

Dans la même idée, on pourra aussi utiliser de nouveaux émoticônes « personne avec couronne », plus neutres sur la question du genre, pour compléter les actuels emojis prince et princesse. Plus conventionnels, des emojis « poignée de main » et divers signes de la main vont aussi faire leur apparition, avec, là aussi, une large combinaison de couleurs de peau.

Côté smiley, nous pourrons aussi compter sur quelques nouveautés intéressantes : un emoji en train de fondre, un autre qui se mord la lèvre ou encore un emoji salut militaire, entre autres.

Comme le précise The Verge, si ces nouvelles émoticônes sont maintenant officielles et finalisées, il leur reste à être adoptées par les grands noms de la Tech et autres propriétaires de plateformes (Microsoft, Apple, Faceboook…) afin d’être utilisés sur leurs services, applications et logiciels respectifs.

Selon Emojipedia, la chose pourrait se concrétiser progressivement l’année prochaine, entre janvier et août. En d’autres termes, il va nous falloir patienter encore un peu.