Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Ce robot japonais sait monter des meubles, finie la corvée Ikea !

Ce sont les démos comme nous les aimons : des robots humanoïdes qui réalisent des (exploits).

Japan Advanced Industrial Science and Technology, ou simplement AIST, a développé un robot humanoïde capable de monter un meuble en toute autonomie. Il se nomme HRP-5P et nous démontre ses quelques particularités dans une vidéo de 30 secondes repérée par TechCrunch que vous trouverez en bas de l'article.

The Verge nous rappelle d'ailleurs une étude de l'université d'Oxford de 2013 consacrée à l'automatisation. De nombreux métiers vont être remplacés par des robots, et l'exemple de HRP-5P est justement traité dans l'étude : ce métier a 83 % de probabilité d'être automatisé.

Pénibilité, manque de main-d'œuvre, gains économiques, gain de temps... les bénéfices espérés de la robotisation sont aussi nombreux que variés. Un potentiel énorme, mais aussi un long chemin à parcourir pour répondre aux exigences complexes du travail sur le terrain. La robotique a d’ores et déjà largement démontré son potentiel.... en particulier dans des métiers difficiles comme l'agriculture.

La robotisation dans le métier du bâtiment n'est pas uniquement d'imaginer des robots construire des meubles... j'ai eu l'opportunité de voir une des premières imprimantes 3D de maisons à Nantes. Ils ont conçu une machine polyarticulée combinée avec un système de déplacement (AGV). Le robot (il se nomme Innoprint) roule seul sur la dalle, imprime les murs et ressort par une ouverture. L’élévation des murs a pris trois jours au lieu de trois semaines, dans un environnement très silencieux.

Pour le moment HRP-5P rejoint le robot Atlas qui a déjà réalisé de jolis exploits moins productifs. Peut-être que l'on aura l'occasion de les croiser sur les chantiers dans quelques années...