Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Saine concurrence : pour le lancement d'Edge, Mozilla envoie un gâteau à Microsoft

Disons le tout de suite, ce n'est pas avec cet article que vous retrouverez l'analyse la plus pertinente de la journée ou l'information qui va renverser le cours de votre vie. Mais il faut parfois accepter un peu de légèreté dans son actualité, surtout quand cela permet de garder à l'esprit que tout n'est pas toujours guerre de clochers entre les marques.

Quoi de mieux pour le démontrer que les récentes célébrations entre les équipes de Mozilla Firefox, Google Chrome (et Chromium) et Microsoft Edge.

Le gâteau n'est pas un mensonge

Microsoft a récemment sorti une version stable et prometteuse de son nouveau navigateur, Microsoft Edge, basé sur le code source de Chromium. Pour marquer cet événement, les équipes de Mozilla ont envoyé un gâteau aux équipes de Microsoft Edge.

 

 

Les équipes de Microsoft ne devraient pas manquer de pâtisserie, car Google a également envoyé son propre dessert.

Une longue tradition

Cet article est justement l'occasion de rappeler cette tradition qui existe depuis assez longtemps entre les équipes de développement des navigateurs web. Elle remonte en fait au lancement de Mozilla Firefox 2 en 2006, comme l'indique The Verge dans un article lui-même daté de 2012.

Chaque nouvelle version majeure de Firefox, ou Internet Explorer, a été par la suite accompagnée par l'envoi d'une pâtisserie. Lorsque Mozilla a adopté un cycle de développement plus rapide, avec de nouvelles versions toutes les quelques semaines, Microsoft a toutefois commencé à envoyer des cupcakes, bien plus petits et moins chers.

Difficile de prédire quand le prochain envoi de gâteaux aura lieu. Avec la nouvelle version d'Edge, Microsoft a lui aussi adopté ce cycle de développement plus rapide déjà utilisé par Mozilla et Google. Les nouvelles versions de navigateurs ne devraient donc plus être des événements à l'avenir.