Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Coronavirus : comment télécharger ou obtenir l’attestation nécessaire pour circuler

Mise à jour le 25 mars : le gouvernement propose une nouvelle attestation à télécharger ici.

La lutte contre la pandémie du coronavirus a franchi une nouvelle étape hier avec une nouvelle phase de restriction des déplacements. À compter du mardi 17 mars à 12 h, il est désormais interdit de se déplacer sauf pour une série de cas très spécifiques. Les voici :

Pour se déplacer pendant la période de confinement, il faut donc être en possession d'une attestation. Cette attestation est à éditer pour chacun de vos déplacements.

Comment obtenir l'attestation de déplacement dérogatoire

Si vous avez une imprimante

Le plus simple si vous êtes en possession d'une imprimante est encore de télécharger et d'imprimer l'attestation proposée par le gouvernement. Il s'agit d'une déclaration sur l'honneur justifiant vos déplacements.

Pour imprimer un document directement depuis un iPhone ou un iPad, nous avons un dossier spécifique expliquant la marche à suivre.

Si vous n'avez pas d'imprimante

Attention, même si vous n'avez pas d'imprimante, vous devez quand même être en possession de l'attestation pour vous déplacer. Le gouvernement précise qu'elle peut-être rédigée sur papier libre.

 

 

Voici une capture d'écran de l'attestation de déplacement dérogatoire. Il suffit de la recopier sur une feuille de papier, en remplissant toutes les informations nécessaires et en la signant pour obtenir la fameuse attestation.

135 à 1500 euros d'amende pour les infractions

Le gouvernement a annoncé que plus de 100 000 policiers et gendarmes seraient mobilisés pour veiller aux respects des consignes par les Françaises et les Français.

Les infractions à ce nouveau règlement seront sanctionnées d'une amende allant de 135 à 1500 euros, en cas de récidive.