Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Comment la guerre en Ukraine peut avoir des répercussions sur la tech

La guerre. C'est le scénario tant redouté qui se profile entre Moscou et Kiev. Le président russe Vladimir Poutine a déclaré reconnaître l'indépendance des régions séparatistes dans l'est de l'Ukraine avant d'y lancer une grande opération militaire. Dans le camp d'en face, on dénonce une invasion et l'Europe promet des sanctions. L'Europe se dirige vers une crise profonde.

Le sujet est donc grave et, sur place, des milliers de vies sont en jeu. Or, par les rouages parfois complexes de la géopolitique, le conflit entre l'Ukraine et la Russie peut avoir des conséquences sur le monde entier, notamment au niveau économique. On pense surtout à la dépendance énergétique du Vieux Contient aux gazoducs russes. En parallèle, le secteur de la tech est aussi concerné.

Ukraine et Russie, deux pays fournisseurs

Ainsi, Reuters précise que l'Ukraine fournit aux États-Unis plus de 90 % du néon utilisé dans la production de semi-conducteurs. Il s'agit d'un gaz indispensable aux lasers utilisés dans la fabrication des puces d'appareils électroniques.

Quant à la Russie, elle produit 35 % du palladium américain selon le cabinet d'études Techcet. C'est un métal rare exploité, entre autres, dans des capteurs et puces mémoire. « Les fabricants de puces ne ressentent pas d'impact direct, mais les entreprises qui leur fournissent des matériaux pour la fabrication de semi-conducteurs achètent des gaz, notamment du néon et du palladium, en Russie et en Ukraine », explique à Reuters, sous couvert d'anonymat, une source japonaise dans l'industrie.

Celle-ci évoque une disponibilité déjà limitée pour ces matériaux, « donc toute pression supplémentaire sur l'approvisionnement pourrait faire grimper les prix. Cela pourrait à son tour se répercuter sur les prix des puces ».

L'expérience de la pénurie

Or, qui dit hausse du prix à l'approvisionnement, dit aussi souvent hausse des prix pour le consommateur en bout de chaîne. Néanmoins, depuis la pénurie globale de composants qui a marqué l'année 2021, les acteurs du marché sont mieux préparés.

Ainsi, l'entreprise ASML, fournissant TSMC, Samsung ou encore Intel, a indiqué qu'elle explorait des pistes pour diversifier ses sources d'approvisionnement pour le néon. De leur côté, les États-Unis incitent tous les fabricants à en faire de même. Cela laisserait potentiellement à Washington et ses alliés plus de liberté pour imposer des sanctions vraiment contraignantes au Kremlin.

En somme, l'impact de la guerre en Ukraine ne devrait pas se répercuter tout de suite sur le secteur des nouvelles technologies, mais l'avenir est incertain. Ces problématiques risquent par ailleurs d'intensifier un conflit déjà très tendu. Rappelons que nous assistons au début d'une guerre a priori partie pour durer.