Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Alphabet (Google) a dilapidé 1,3 milliard de dollars dans ses projets fous, mais les finances vont bien

La maison-mère de Google, Alphabet, a publié ses résultats financiers du dernier trimestre de 2018. La firme gagne énormément d'argent et ce même si elle a dépensé une somme gigantesque dans ses projets les plus avant-gardistes.

Alphabet, la maison-mère de Google, a dévoilé ses résultats financiers du quatrième trimestre 2018 (octobre, novembre, décembre). Comme d'habitude, les nombres avancés par la multinationale sont faramineux. Durant les trois derniers mois de l'année dernière, le groupe a en effet enregistré un chiffre d'affaires de 39,27 milliards de dollars. Cela équivaut à environ 34,3 milliards d'euros.

Pour Alphabet, cela représente une hausse de 22 % par rapport à la même période de l'année précédente. Quant au bénéfice net d'exploitation, celui-ci s'élève à 8,94 milliards de dollars. En d'autres termes, les finances vont bien du côté de Mountain View. On notera tout de même que le quatrième trimestre 2018 a été un tout petit peu moins fructueux que le troisième trimestre de la même année.

Les projets fous

C'est une habitude : Alphabet regroupe tous ses projets les plus fous dans une catégorie appelée « Other Bets » -- que l'on pourrait traduire en français par « Autres paris ». Il s'agit très souvent d'initiatives au long cours qui nécessitent beaucoup de R&D. En d'autres termes, ce sont les ambitions de la multinationale pour l'avenir.

Ces « autres paris » ont ainsi représenté un déficit de 1,3 milliard de dollars sur le quatrième trimestre 2018. En 2017, à la même période, ce nombre était moins élevé et atteignait les 727 millions de dollars.

Parmi les projets "fous" d'Alphabet -- certainement les moins fous de tous --, on en note deux qui tirent un peu ces résultats vers le haut : Verily, une filiale spécialisée dans la recherche sur la santé, et Google Fiber qui est une infrastructure réseau basée sur la fibre optique.

Amende

Rappelons que Google est sous le coup d'une amende en Europe pour ne pas avoir respecté le RGPD. Le colosse aux quatre couleurs pourrait être contraint de payer une somme de 50 millions d'euros... ce qui ne représente que quelques heures de son chiffre d'affaires.

https://www.frandroid.com/marques/google/564625_cnil-condamnation-google-50-millions-euros-rgpd