Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Epic vs Apple : Tim Cook, Tim Sweeney et leurs exécutifs témoigneront

L'affaire qui oppose Apple à Epic Games verra donc se présenter en personne les dirigeants des deux entreprises, à partir du 3 mai prochain en Californie.

Côté Apple, d'après la liste de témoins rendue publique par Apple Insider, Tim Cook, le PDG, devrait intervenir pendant plus de deux heures. Il sera interrogé par les avocats d'Apple pendant une heure, puis par ceux représentants Epic durant une autre heure, avant que les avocats d'Apple ne reprennent la main pendant une dizaine de minutes.

Un « Apple Fellow » interviendra pendant 10 heures

Parmi les autres exécutifs amenés à la barre par la marque à la pomme, on trouve Craig Federighi, qui interviendra sur le fonctionnement d'iOS, notamment en matière de sécurité. Il y aura également Matt Fischer, vice-président de l'App Store, Eric Friedman, en charge de la lutte contre la fraude sur l'App Store, Eric Gray, qui évoquera le processus de paiement sur l'App Store, Mark Grimm, qui viendra défendre les avantages qu'offre selon lui le système Apple aux développeurs, C.K. Haun, qui détaillera des points concernant « le business model » d'Apple et Trystan Ksomynka, qui devrait évoquer le processus de curation de l'App store. Shan Pruden et Michael Schmid seront tous deux en charge de détailler le support apporté à Epic lorsque Fortnite était sur l'App Store.

Enfin un témoin amené par Apple devrait intervenir pendant près de 10 heures. Il s'agit de Phil Schiller, un « Apple Fellow », titre qui récompense les personnes ayant aidé la marque d'une manière exceptionnelle. Ce dernier devrait apporter de nombreux détails allant du lancement de l'App Store, ses principes, son business model à ses commissions, en passant carrément par le lancement de l'iPhone.

Côté Epic, en plus de son CEO, Tim Sweeney, la cour devrait voir défiler Daniel Vogel, Chief operating officer, l'équivalent du directeur exécutif, l'ancien CFO (directeur administratif et financier) Jospeh Bacock, le vice-président au marketing, Matthew Weissinger et beaucoup d'autres actuels ou anciens exécutifs.

Parmi les témoins tiers, c'est-à-dire des témoins qui n'ont pas été appelés par l'une ou l'autre des marques, il y en a un qui pourrait faire pencher un peu la balance d'un côté ou de l'autre : l'ex-chef d'iOS, Scott Forstall. D'autres anciens employés d'Apple sont aussi appelés sous ce statut de témoins tiers : Ron Okamoto et Phillip Shoemaker. Des exécutifs d'autres marques sont attendus, comme  Facebook, Microsoft et Nvidia.

Les chefs d'Apple se disent « impatients »

Apple ne se démonte pas et déclare auprès de Mac Rumors : « Nos exécutifs sont impatients de partager à la cour l'impact très positif que l'App Store a eu sur l'innovation, les économies à travers le monde et l'expérience utilisateur au cours des 12 dernières années. Nous sommes convaincus que l'affaire prouvera qu'Epic a délibérément violé son accord, dans le seul but d'accroitre son revenu, ce qui a entrainé leur suppression de l'App Store ».

La marque à la pomme accuse même le développeur de l'Unreal Engine d'avoir mis en danger la compétition et la sécurité des utilisateurs : « En agissant de la sorte, Epic a contourné les fonctions de sécurité de l'App Store, d'une manière qui aurait entrainé une réduction de la compétition et qui aurait placé la confidentialité des données de nos utilisateurs dans un risque immense ».

https://www.scribd.com/document/499524094/Epic-v-Apple-Apple-Tentative-Witness-List

https://www.frandroid.com/culture-tech/juridique/845337_contre-epic-games-apple-cherche-le-soutien-de-valve-qui-na-rien-demande