Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Windows 10 : la mise à jour d'Octobre 2018 reprend enfin... en janvier

Microsoft a rencontré de nombreux problèmes avec sa mise à jour majeure d'octobre 2018. Celle-ci reprend enfin son déploiement automatique bien tard, après que les bugs aient enfin été corrigés.

Microsoft a décidé de passer sur un cycle de développement de deux mises à jour majeures par an : une au cours de l'été, la plus massive, et une au cours de l'hiver pour apporter des fonctionnalités plus petites et des correctifs importants.

C'est ainsi que nous avons pu découvrir la mise à jour d'octobre 2018... qui a hélas connu bien des remous. Lancée puis annulée, elle est revenue en novembre avant d'une nouvelle fois être stoppée.

La mise à jour d'octobre 2018 pour Windows 10 redémarre

Cette fois-ci, c'est la bonne : le déploiement automatique de la mise à jour d'octobre 2018 redémarre, comme nous l'apprennent nos amis de Next Inpact. Les machines automatiquement estimées les plus compatibles par l'outil seront les premières servies, avant que toutes n'y aient accès au cours des trois prochains mois. Ironiquement, la prochaine mise à jour majeure devrait être annoncée, voire disponible, d'ici là.

S'il était possible de forcer la mise à jour via un utilitaire, le déploiement commence désormais sur Windows Update. Pour retrouver la dernière version, il vous suffit de patienter ou forcer la recherche de mises à jour dans les paramètres Windows.

Les nombreux bugs rencontrés par cette mise à jour, qui pouvait supprimer des données, faire planter les cartes graphiques Radeon ou encore rentrer en conflit avec certains antivirus ou VPN, sont désormais résolus. Toutefois, ce déploiement par vague permettra de s'assurer une dernière fois que de mauvaises surprises ne sont pas à l'ordre du jour.