Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Sondage de la semaine : des rencontres sur Facebook, pour vous c'est...

Toujours en pleine affaire Cambridge Analytica, Facebook a dévoilé lors de sa conférence F8 ses plans pour les prochains mois. Parmi eux-ci, le réseau social prévoit une application de rencontre... une bonne idée selon vous ?

Alors que la prestation de Mark Zuckerberg devant le Congrès n'a pas forcément convaincu, la polémique lancée par l'affaire Cambridge Analytica continue de résonner sur l'avenir du réseau social. Une affaire qui a d'ailleurs mené à la fermeture pure et simple de l'entreprise.

Dans ce contexte, Facebook a tout de même organisé sa conférence F8 qui a présenté de nombreuses nouvelles fonctionnalités pour les applications propulsées par la marque. Parmi elles, le réseau social prévoit une application de rencontre, à la manière de Tinder. Dans ce contexte tendu, cette nouvelle fonctionnalité vous attire-t-elle ?

Le module de sondage pouvant poser problème sur l’application FrAndroid, nous vous invitons à voter depuis un navigateur web.

Xiaomi va être très bien accueilli en France

La semaine dernière, nous vous demandions votre avis sur l'arrivée du constructeur chinois Xiaomi en France. Le moins que l'on puisse dire est que le constructeur peut s'attendre à une fête pour son arrivée en France.

Sur 3763 votants, la majorité écrasante des réponses est positive, avec 32,2% d'entre vous déclarant qu'il s'agit là d'une aubaine et qu'ils sont très heureux de voir la marque débarquer. 38% d'entre vous, plus sobres, indiquent simplement qu'il s'agit d'une bonne nouvelle pour les consommateurs, sans s'exprimer sur leur propre attirance pour la marque.

On notera tout de même que 27% d'entre vous s'inquiètent d'une éventuelle hausse des prix, quand bien même l'arrivée en Espagne de Xiaomi n'aura pas sensiblement augmenté ses tarifs. Fermant la marche, les circonspects 1,5% et les fâchés (1,3%) sont très minoritaires.