Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

C'est la rentrée tech et on est déjà sur les rotules - La Notif

Régulièrement, la rédaction de FrAndroid prend la plume pour vous raconter la semaine écoulée. Du moins quand elle a un intérêt. Cette semaine, c’était IFA et pour ne rien rater des coulisses, vous êtes au bon endroit : c’est la Notif !

Ça y est, le mois d'août est terminé, l'été touche à sa fin et comme dans tous les domaines, c'est la rentrée pour la high tech. S'il n'y a pas de période définie pour les vacances, la fin du mois d'août et le début du mois de septembre sont tout de même devenus synonymes de rentrée des constructeurs. C'est la saison des conférences, des nouveaux iPhone, des nouveaux smartphones Huawei, de nombreuses annonces à venir. Et le premier événement est l'IFA de Berlin qui s'est ouvert cette semaine.

Qui dit semaine de salon dit stress. Beaucoup de stress. Parce qu’un salon, ça se prépare en amont. Souvent longtemps en amont. Et une fois sur place, c'est toujours énormément de travail. Vous voulez savoir comment ça se passe ? Bienvenue sur la Notif ! 

Pour l’IFA 2019, on a commencé à s’y mettre il y a plus d’un mois. Le temps de louer la chambre d’hôtel pour Omar, Brandon, Maxime de Numerama, et moi. Les billets d’avion ont quant à eux été pris un peu plus tard. J’ai pour ma part reçu une proposition de la part de Huawei pour les accompagner en voyage de presse sur le salon.

Des rendez-vous à n'en plus finir

Quel intérêt de suivre un constructeur pour un voyage de presse, surtout quand la chambre a déjà été réservée ? Eh bien il y en a plusieurs. D’abord, c’est l’occasion de rencontrer certains responsables des marques, de nouer un contact, toujours pratique pour avoir accès à certaines informations. Parce que le travail de journaliste, c’est aussi un travail de contact et de réseau. L’autre intérêt, c’est d’avoir accès à certaines informations en avance, avant les autres médias. Autant le dire de suite, ce n’est pas la primeur de l’information qui m’intéresse lors d’un salon, c’est la possibilité de pouvoir planifier certains articles en avance pour m’épargner et me libérer du temps pour les cinq autres annonces qui auront lieu au même moment.

Parce que oui, un salon comme l’IFA, c’est surtout énormément de sollicitations. Des invitations, relances, propositions d’assister à une conférence, proposition d’interviewer tel ou tel ponte de telle marque ou – le plus souvent – proposition de visiter le stand pour découvrir les produits. Très vite, quelques semaines avant le début du salon, mon agenda devient une source de stresse intense. Il en va de même pour ma boîte mail, devenue impraticable en quelques jours pour l’adepte de l’inbox zero que je suis. Trente minutes sans trier mes mails, c’est autant de communiqués qui se sont ajoutés. Très vite, j’abandonne donc cet outil de travail.

Les news à Paris, les prises en main à Berlin

Sur place, Omar, Brandon et moi avons donc dû nous organiser avec la rédaction pour savoir qui allait traiter quoi. Évidemment, les annonces de produits en tant que telles peuvent être faites depuis Paris. Même si on n'est que trois à Berlin, on a un Maxime particulièrement efficace à Paris. Cela représente plus de 60 articles en quelques jours, uniquement pour l'IFA et sans compter le reste de l'actualité, comme l'affaire qui a opposé Altice est les opérateurs Orange et Free.

À nous donc les rendez-vous, les prises en main des produits, l’alimentation des stories Instagram, le tournage de vidéos pour la chaîne YouTube et les 15 000 à 20 000 pas par jour pour se déplacer entre les différents halls. De mon côté, j’ai pu errer du côté des stands de Huawei – voyage de presse oblige –, mais aussi chez Fossil, chez Lenovo et Motorola, chez Sony, chez Dell ou chez Sonos. Des constructeurs audio, PC et smartphones… mais pas de téléviseurs ?

C’est normal parce qu’on a emmené dans nos bagages David Nogueira, un collègue qui s’occupe déjà des tests de téléviseurs pour nous et qui s’est occupé exclusivement des nouveautés du secteur pour nous sur le salon de Berlin. Autant dire qu’il avait de quoi écrire et vous retrouverez bientôt son verdict sur la chaîne YouTube de FrAndroid.

À l’heure où j’écris ces lignes, on est vendredi, il est 19h12. J’attends mon vol du retour pour Paris et je n’ai qu’une hâte, me poser dans mon lit pour une semaine et ne rien faire. L’adrénaline des salons est comme un expresso. On en a envie, même si on n’en a pas besoin. On sait que c’est mauvais pour soi. On s’en lasse très vite dès que c’est commencé. Mais quand on n’est pas dedans, on n’a qu’une envie : en reprendre une tasse. Heureusement, la saison des grosses conférences commence tout juste. Rendez-vous mardi pour les nouveaux iPhone…