Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

GoPro et alternatives : les meilleures action cam de 2021

Après une période très faste il y a quelques années, l’enthousiasme autour des action cam, ou caméra d'action en français, s’est un peu calmé. Le marché n’est pas mort pour autant, mais il est clairement moins divers qu’auparavant. Leader fortement concurrencé à l’époque, GoPro a réussi à conserver sa position et il ne reste guère que DJI qui ose encore proposer des alternatives.

Cette domination du marché par l’américain n’est pas sans avantages, en particulier pour ce qui est des accessoires. Un large écosystème de fixations, caissons et autres batteries s’est créé autour des produits de la marque et l’on a plus besoin de vendre un rein pour une batterie supplémentaire. DJI en profite même puisque son système de fixation est compatible avec celui de GoPro.

Avant d’investir, demandez-vous quel usage vous aurez de votre caméra. Si elle ne sort qu’une fois par an pour les vacances ou si elle vous accompagne dans toutes vos randonnées extrêmes, ce n’est pas forcément les mêmes caractéristiques qui vous seront importantes.

Petit tour d’horizon des meilleures caméras d’action sur le marché. Et si vous souhaitez prendre les airs, lisez donc notre comparatif des meilleurs drones.

Comme un coucou suisse, GoPro a mis à jour son produit phare. La GoPro Hero 10 Black ressemble beaucoup à la génération précédente, même en y regardant de très près seul le logo désormais bleu nous permet de la distinguer de son ancêtre.

Parmi les changements invisibles, on note cependant un nouveau traitement hydrophobe pour la lentille. Cette dernière évacue beaucoup mieux l’eau qu’auparavant. Les amateurs de sports aquatiques seront ravis : plus de gouttes tenaces au milieu de vos plans.

Le reste des changements sont à trouver sous le capot, le premier d’entre eux étant un nouveau processeur. Après 4 ans le constructeur a enfin changé de puce et le moins que l’on puisse dire c’est que le processeur GP2 améliore grandement le confort d’utilisation. Toutes les actions sont nettement plus rapides et fluides et les plantages dont souffrait la génération précédente ont disparu. Elle ouvre aussi la porte à la 4K à 120 IPS et au 2,7K à 240 ips. La stabilisation Hypersmooth passe également en version 4.0 et fonctionne désormais en 4K à 40 IPS !

Cette puissance a toutefois un coût puisque le processeur est logiquement plus gourmand. Nous avons ainsi mesuré près de 27 minutes de moins en enregistrement 4K pour atteindre les 48 minutes d’autonomie. Autant dire que des batteries supplémentaires ne seront pas optionnelles.

Pour finir vient l'épineuse question du prix en nette hausse. Certes, il est possible de faire baisser un peu la douloureuse si vous souscrivez au service de cloud GoPro. Cette cuvée 2021 de la GoPro est donc de qualité et progresse sur quasiment tous les points à l’exception notable de l’autonomie.

Si vous avez le budget, on ne fait pas mieux à ce jour. Pour en savoir plus, lisez donc notre test complet de la GoPro Hero 10 Black, vous y trouverez de nombreuses vidéos des aventures de Maxime.

Si votre budget est plus réduit, GoPro a le bon gout de garder ses précédents millésimes au catalogue tout en baissant leur prix. Sortie en 2019, la Hero 8 Black est ainsi très loin d’être dénuée d’intérêt. Elle présente même un avantage majeur par rapport à sa grande sœur : elle est plus compacte et légère, un point qui pourra intéresser ceux pour qui chaque gramme compte.

Autre point fort : elle est étanche jusqu’à 10 mètres et ne nécessite pas de châssis supplémentaire pour la fixer à un support. Les pattes nécessaires se déploient directement depuis le bas de la caméra. Cette conception tout-en-un a toutefois pour désavantage de compliquer d’éventuelles réparations. Pas question de changer soi-même la vitre qui protège la lentille si elle est endommagée… La caméra est d’ailleurs un peu plus fragile que les versions précédentes. Une protection supplémentaire sera donc utile si vous comptez jouer les baroudeurs.

Du côté de la qualité d’image, rien à redire. La Hero 8 produit une image 4K de grande qualité et profite d’une stabilisation Hypersmooth efficace et d’un mode TimeWarp (un timelapse en mouvement) très intéressant.

Parmi les faiblesses de l’engin on notera son autonomie un peu faiblarde, comptez à peine 50 minutes en 4K. Avoir des batteries de rechange sera donc indispensable. On apprécie toutefois le passage à l’USB-C qui facilite la charge.

Malgré quelques petits défauts, la GoPro Hero 8 est toujours une référence et probablement le choix de la raison pour la plupart des amateurs.

Surtout connu pour ses drones, DJI s’est aussi lancé sur le marché des caméras d’action avec l’Osmo Action. Elle vise très clairement l’Hero 8 Black avec ses caractéristiques proches : capteur 12 Mpx, 4K à 60 images par seconde, étanche à 11 mètres, etc.

Si l’écran à l’avant n’est désormais plus une exclusivité, la Hero 9 en étant désormais dotée, ce dernier facilite toujours grandement le cadrage. Cet écran n’est toutefois pas tactile. Il affiche en sus quelques informations pratiques. La caméra est également stabilisée électroniquement avec la technologie Rocksteady vue sur les drones de la marque. On peut donc lui faire confiance, même si l’Hypersmooth de GoPro reste plus performant.

Sur l’image, le savoir-faire de DJI est au rendez-vous, mais on appréciera surtout le mode « Dewarp » qui permet de supprimer les déformations inhérentes à l’utilisation d’un capteur grand-angle. Celui-ci est d’ailleurs plutôt efficace. Pour le son, DJI ne propose que deux micros, elle fera donc légèrement moins bien que la Hero 8 Black. Par ailleurs, elle est compatible avec les accessoires GoPro.

Tous les détails de cette caméra d'action se trouvent dans notre test de la DJI Osmo Action.

GoPro encore pour finir avec une proposition un peu particulière : la GoPro Max. Celle-ci a la particularité de filmer à 360°. C’est notamment apprécié pour les sports de tricks comme le skateboard ou le snowboard, mais les possibilités sont très nombreuses. Car outre la vidéo à 360° en tant que telle, cela permet de cadrer exactement ce que l’on souhaite lors du montage.

Elle reprend pour base la GoPro Hero 8 Black, avec notamment les deux pattes de fixation toujours pratique. Ce qui la distingue est la présence de deux objectifs ultra grand-angles qui permettent de filmer à 360° : les deux vidéos sont automatiquement collées entre elles pour offrir la sphère complète… moins la caméra elle-même, supprimée du champ par le logiciel.

Dans la pratique, la caméra filme en 5,6 k à 360° en 30 images par seconde. Attention, cette définition n’est toutefois pas comparable à de la 4K classique en 16:9 puisqu’elle résulte de l’assemblage de deux flux vidéo. En mode classique, vous pourrez filmer en 1440 p à 60 IPS ou moins. Pour le son, GoPro mise sur 6 micros, là encore afin de la capturer à 360°.

Pour en savoir plus, vous pouvez lire notre test de la GoPro Max.

Tout comprendre avant d'acheter son action cam

Pourquoi n’y a-t-il pas de caméra d’action à moins de 100 euros ?

Fut un temps où il existait des caméras d’action d’entrée de gamme, avec notamment la Yi Lite. Malheureusement, cette dernière n’est plus commercialisée. Il faut donc se rendre à l’évidence, il n’y a pas de caméra d’action « pas chère » que l’on puisse recommander aujourd’hui.

Certes, vous trouverez sûrement de belles promesses de caméras 4K à moins de 100 euros sur des marketplace plus ou moins opaques, mais nous les déconseillons. Vous risqueriez d’être déçu. Toutefois, si vous connaissez un modèle à côté duquel nous serions passés, vous pouvez nous le dire en commentaires. Nous essaierons de la tester avant de l’intégrer dans ce guide, si elle le mérite.

Quelle définition choisir ?

Si la plupart des modèles aujourd’hui gèrent sans problème le Full HD (1080p) à 60 images par seconde, la gestion de la 4K est en revanche un peu plus aléatoire. Les modèles haut de gamme sont capables de filmer en 4K à 60 images par seconde, mais la moyenne tourne plutôt autour des 30 images par seconde dans cette définition. Un détail qu’on oublie, mais qui n’est pas à négliger : la taille des fichiers gonfle alors très vite. Pensez donc à vous équiper d’une carte SD d’au moins 64 Go, 128 ou plus de préférence, si vous comptez filmer longtemps.

Me faut-il absolument des accessoires ?

Avec certains modèles vendus plusieurs centaines d’euros, le prix d’une action cam reste un critère à considérer sérieusement. D’autant qu’il n’est pas rare qu’une caméra seule nécessite un certain nombre d’accessoires, souvent vendus à part, pour l’utiliser pleinement. On pense par exemple aux différentes fixations qui permettent de l’accrocher sur un casque ou une combinaison, ou aux éventuels caissons de protection qui éviteront les éraflures et rendront votre caméra étanche si elle ne l’est pas déjà. L’achat de ces accessoires peut faire gonfler le prix initial, mais le coût peut toutefois être étalé.