Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Quelles sont les meilleures TV 50 et 48 pouces (4K HDR) en 2022 ?

Les meilleures TV 4K de 50 et 48 pouces

Si les téléviseurs de 55 et 65 pouces sont les plus courants, ils se montrent parfois très imposants et il se peut que vous cherchiez un écran plus petit qui puisse se glisser plus discrètement dans votre salon ou dans une chambre à coucher. En nous basant sur notre expérience et nos nombreux tests, nous avons donc sélectionné pour vous les meilleures TV de 50 pouces ou 48", une diagonale convenable, mais qui sait encore se montrer raisonnable.

Si le choix est nettement plus réduit que sur les formats plus larges, il y en a pour tous les goûts, avec même du haut de gamme en dalle OLED pour les plus exigeants. En effet, si la technologie LED avait d'abord remplacé le LCD, c'est maintenant au tour de l'OLED, bien plus de s'imposer, ce dernier offrant une qualité d'image et un constraste incomparable.

En 2022, on ne précise plus la définition des écrans, mais ils sont tous 4K avec un support du HDR.

Si vous cherchez une vue d’ensemble plus large du marché, lisez donc notre comparatif des meilleures TV, ou nos guides par taille et par technologie de dalle :

Maintenant, place à la sélection des meilleurs téléviseurs de 48 et 50 pouces.

En 2020, LG avait été le premier constructeur du marché à proposer une dalle OLED de moins de 50 pouces. Le Coréen remet le couvert avec cet OLED48C1. Comme le reste de la gamme, il s’agit d’une évolution relativement légère par rapport à l’an passé : on retrouve la même (et toujours très bonne) dalle OLED. À vous donc les noirs infinis et une calibration des couleurs quasi parfaite. Sa seule véritable faiblesse ? La luminosité maximale est légèrement revue à la hausse, mais demeure un peu faiblarde, un défaut toutefois inhérent à la technologie OLED.

Les quelques nouveautés sont donc à trouver sous le capot, avec l’intégration d’un nouveau processeur Alpha 3. Ce dernier améliore encore un peu la mise à l’échelle des contenus. On a aussi droit à une nouvelle version de webOS à l’interface repensée et supportant nativement Google Stadia. Au menu, on retrouve aussi Alexa et Google Assistant, ainsi qu’Apple HomeKit, AirPlay 2 et Chromecast.

Les joueurs sont d’ailleurs toujours aussi bien lotis avec un support complet du HDMI 2.1 pour les nouvelles consoles et du G-Sync/Freesync pour les joueurs PC. Cerise sur le gâteau : il est lancé à plus petit prix que le modèle qu’il remplace !

Nous rentrons dans tous les détails dans notre test du LG OLED55C1.

Jusqu’ici limité à LG, le club des fabricants d’écrans OLED de 48 pouces s’élargit avec l’arrivée de Panasonic qui décline toute sa gamme dans cette diagonale. Fin et compact, le TX-48JZ1500E adopte cependant un look un peu vieillot, en particulier au niveau du pied (qui a cependant le bon gout d’être rotatif). Mais ce n’est pas pour son design que vous achèterez ce téléviseur.

Panasonic a en effet utilisé une nouvelle fois sa magie pour pousser sa dalle OLED dans ses derniers retranchements, en particulier en matière de luminosité. Nous avons ainsi mesuré un pic de luminosité à 880 cd/m2, dépassant ainsi le LG G1 ! La calibration est absolument parfaite, avec un Delta E de 1,31. Tout cela se traduit par des performances excellentes pour une utilisation cinéma.

Mais pour une fois, des efforts ont été faits sur la gaming, avec non seulement un HDMI 2.1 parfaitement supporté, mais aussi un très bon temps de retard à l’affichage. Seuls les joueurs PC seront un peu déçus en l’absence de tout Freesync ou G-Sync.

Parmi les faiblesses du téléviseur, on notera son rendu audio médiocre. Une barre de son sera quasi obligatoire. Pour plus d’infos, on vous renvoie vers notre test de sa version 65 pouces, le TW-65JZ1500E.

Si Phillips est connu pour ses dalles LCD et la technologie Ambilight, le constructeur propose aussi de l’OLED. Le modèle 48OLED936 est la déclinaison haut de gamme de son catalogue de téléviseurs. Elle embarque une technologie d’affichage OLED ainsi qu’une barre de son Bowers & Wilkins.

La version 48 pouces de cette dalle OLED est truffée de compatibilités HDR10+, mais aussi Dolby Vision le tout avec une définition UHD. Surtout, le téléviseur offre une luminosité plus élevée que les dalles de mêmes technologies, corrigeant un des plus gros défauts inhérents à l’OLED. Le système Ambilight mis en place permet quant à lui de sublimer le mode Cinéma du produit.

En téléviseur gaming, la Philips 48OLED936 n’est pas en reste. Tout d’abord grâce à la mise en place de ports HDMI 2.1 permettant de profiter des consoles de nouvelle génération, mais ce n’est pas tout. Il est mesuré un temps de retard à l’affichage de 20,5 ms ce qui correspond à deux images entre votre action sur la manette et celle affichée. Surtout, la TV supporte les technologies ALLM, VRR, AMD Freesync Premium et Nvidia G-Sync.

Le dernier gros point fort du produit est sa barre de son intégrée issue d’un partenariat avec Bowers & Wilkins. Elle offre un son particulièrement clair, détaillé et sans trop de distorsions. Android TV est à l’animation pour une offre logicielle complète. Toutefois on regrettera un menu de réglages un peu trop profond.

Pour le reste, notre test complet du téléviseur Philips est votre disposition.

Envie d’OLED, mais vous ne disposez pas d’un gros budget ? Pas de soucis, LG décline depuis quelque temps ses excellentes dalles OLED sur des modèles plus abordables. La série A1 sacrifie donc quelques fonctions pour faire baisser la douloureuse. Le changement le plus visible est à l’extérieur, le châssis bénéficie d’un look moins soigné tandis que les pieds sont un peu moins qualitatifs.

Mais le plus important, la qualité d’image, est toujours là. Ainsi la dalle OLED est quasi identique à celle trouvée dans la C1. On a donc droit aux noirs infinis et à une colorimétrie quasi parfaite. Seule la luminosité est en légère baisse, ce qui, couplé à un traitement antireflet moins efficace, pourra poser quelques soucis dans des pièces très lumineuses.

L’électronique est le second point sur lequel l’A1 fait des compromis. Ainsi, il faudra faire ses adieux au 120 Hz et au HDMI 2.1. Si cela ne pose pas vraiment de soucis pour les films, ce téléviseur est donc à déconseiller aux joueurs. Si vous avez une console de nouvelle génération, il faudra aller sur la C1 pour profiter du VRR.

Même s’il n’embarque pas toutes les dernières technos à la mode, le LG OLED48A1 est un très bon choix si vous utilisez votre TV pour les films et les séries. Avec un prix autour de 800 euros chez certains revendeurs, c’est même l’un des meilleurs choix du moment dans cette gamme de prix.

Philips a lancé sa série « The One » en 2021 avec de multiples diagonales. Le modèle 50 pouces intègre toutes les technologies à la mode, avec le supplément d’âme exclusif à Philips : Ambilight, sur trois côtés dans le cas présent. Le téléviseur a en plus le mérite de tourner sous Android TV. Ce qui le rend plaisant à utiliser au quotidien.

Dans le détail, le Philips 50PUS7354 embarque un dalle LCD (VA) 4K / UHD de 50 pouces supportant les normes HDR 10+ et Dolby Vision. Si les contenus exploitant ces technologies sont encore relativement rares, vous serez prêts pour les années à venir, lorsqu’ils se populariseront. La dalle est rétroéclairée par LED avec du Micro Dimming pour assombrir un peu plus les noirs et donc gagner un peu en contraste.

À l’intérieur, vous trouverez un processeur P5 de 1re génération, réputé pour son uspcaling. Plutôt pratique quand l’Ultra HD est encore loin d’être généralisée. Il faut savoir que le P5 équipait à l’époque les TV OLED de la firme, un gage de qualité. Android TV oblige, « The One » se connecte à internet via WiFi ou Ethernet et vous pouvez faire appel à Google Assistant grâce à la télécommande qui dispose d’un micro.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre test du Philips « The One » 58PUS7354, c’est le même, mais avec 8 pouces de plus.

Légèrement mis à jour l’été dernier, ce téléviseur se trouve désormais sous le nom de Philips 50PSU8546 et se négocie pour environ 700 euros.

Si vous souhaitez monter en gamme et garder l'Ambilight nous vous recommandons le Philips 48OLED936 utilisant une dalle OLED LG de dernière génération.

Si vous souhaitez profiter d’une dalle de bonne qualité sans pour autant dépenser 1000 euros, vous pouvez vous tourner sans problème vers le téléviseur TCL 50C715, maintenant mis à jour sous le nom TCL 50C735 pour 2022. La marque figure en très bonne place parmi les constructeurs se positionnant sur l’entrée de gamme. Sur cette TV, on a droit à une dalle QLED, dérivée de la technologie LED, qui offre des contrastes amplement satisfaisants. Ce n’est naturellement pas à la hauteur de l’OLED, mais pour cette gamme de prix, cela sera bien suffisant.

Mais surtout, cette TV est compatible avec les meilleurs standards d’affichage HDR, soit le Dolby Vision et le HDR10+. Le son n’est pas en reste avec une émulation Dolby Atmos. Le TCL 50C735 embarque le système d’exploitation Google TV, avec sa foule d’applications phares disponibles sur le Play Store. La fonction Chromecast est également de la partie, de même que Google Assistant et Amazon Alexa. Le C735 intègre de plus nativement un contrôle vocal avancé qui permet de se débarrasser de la télécommande. Pratique si l’on a tendance à la perdre constamment.

Même si Samsung n'est pas présent dans cette sélection, nous vous recommandons néanmoins leurs téléviseurs de petites tailles, fonctionnant uniquement avec la technologie LED et QLED. La marque coréenne propose souvent des prix intéressants.

Avant d’acheter votre TV de 50 pouces ou 48 pouces

Comment avons-nous réalisé cette sélection ?

Frandroid suit depuis de longues années l’industrie des nouvelles technologies. Nous avons basé notre sélection en premier lieu sur notre expérience personnelle des produits. Nous en avons essayé la plupart, même s’ils n’ont pas été testés en bonne et due forme dans nos colonnes. Dans le cas contraire, nous faisons nos choix en examinant de nombreux avis d’experts et d’utilisateurs sur le produit, ainsi que nos connaissances de modèles comparables de la marque.

Téléviseur 50 pouces : à quelle distance dois-je me placer ?

Sachez que la diagonale d'un écran de 50 pouces est de 127 cm, ce qui pourra vous donner une meilleure idée de la distance à respecter pour regarder votre TV. Il existe en outre une règle relativement simple pour estimer la distance à laquelle placer le téléviseur : 4,5 cm par pouce. Sur un téléviseur de 50 pouces, comptez donc 2,25 mètres de recul. Vous arriverez ainsi à vous immerger dans l’image, tout en limitant la fatigue oculaire. Bien évidemment, vous pouvez ajuster cette distance en fonction de vos préférences ou des contraintes de votre intérieur, mais c’est un bon point de départ.

Pourquoi n’y a-t-il pas beaucoup de TV OLED de petite taille ?

Plusieurs facteurs empêchent les fabricants de proposer des téléviseurs OLED de moins de 55 pouces. La raison est à la fois économique et technique. Économique d’abord, parce qu’il n’y a pas tant de demande que cela. Cela se comprend finalement assez aisément : les personnes qui cherchent la meilleure qualité d’image veulent profiter pleinement de leurs contenus et cherchent donc un plus grand écran.

Technique ensuite, mais surtout au niveau de la production. On vous passe les détails, mais retenez que compte tenu de la façon dont les dalles sont produites, il est compliqué de concevoir de petites dalles à un coût raisonnable en raison de la faible demande pour ces diagonales. Cela dépend cependant des marques puisque LG commercialise des dalles OLED 48 pouces depuis 2020. Pour toutes ces raisons, les téléviseurs de 50 pouces profiteront donc plutôt d'une technologie LED.