Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Quelles sont les meilleures enceintes connectées en 2019 ? La sélection de la rédaction

Vous avez toujours rêvé d'avoir un assistant personnel, qu'il s'appelle Alexa, Google Assistant ou Siri ? Grâce aux enceintes connectées, comme les Amazon Echo ou les Google Home. Faites votre choix grâce qui correspond le mieux à vos besoins grâce à notre sélection des meilleures enceintes connectées.

Depuis 2017, les assistants personnels ont la côte et pas uniquement pour les férus de nouvelles technologies. Qui choisir entre Google Assistant, Alexa d'Amazon, Siri d'Apple ou Cortana de Microsoft et Bixby de Samsung ? Retrouvez notre sélection des meilleures enceintes connectées disponibles actuellement.

Google Home : le plus polyvalent

Le Google Home est l'enceinte connectée phare de Google. Il embarque Google Assistant qui peut être activé en prononçant les mots magiques "Ok Google" ou "Dis Google". Un produit que l'on a bien aimé lors de notre test.

C'est aujourd'hui l'enceinte la plus polyvalente sur le marché et le meilleur rapport qualité/prix. Cela un parfait point d'entrée pour se lancer dans l'aventure des enceinte connectée. Vous profitez d'un son tout à fait honorable, d'un design discret qui s'intègre dans la plupart des intérieurs et vous bénéficiez de toute la puissance de l'assistant de la firme de Mountain View. Point bonus Google : l'enceinte peut aussi interagir avec vos TV équipées de Chromecast.

Pourquoi opter pour le Google Home ?

Amazon Echo (2e génération) : la gestion d'achats en ligne

Des 4 modèles de la gamme Amazon Echo disponibles en France, l'Amazon Echo (2e génération) est l'un des plus imposants. Il mesure 148 x 88 x 88 mm pour 821 grammes.

Cette enceinte connectée fonctionne bien entendu avec Amazon Alexa, qu'on utilise grâce à ses 7 micros qui parviennent à entendre la voix de l'utilisateur même s'il y a de la musique en fond. Pour l'utiliser, il suffit de commencer sa requête par "Alexa" (ou "Amazon" ou "Echo", au choix de l'utilisateur). Sur le dessus de l’appareil se trouvent 4 boutons et un cercle lumineux pour indiquer si le micro est actif ou non. Si le premier Echo péchait sur la qualité audio, cette deuxième itération améliore sensiblement le rendu.

Plus que les caractéristiques techniques, il faut retenir la présence des nombreux Skills disponibles sur l'application Alexa pour varier l'expérience. Ces derniers sont créés par des services tiers qui souhaitent s'inviter sur la plateforme : jeux, quizz, programmes d'exercice ou recettes de cuisine, les possibilités sont très nombreuses comme le montre la bibliothèque de Skills. Ce qui fait également le sel d'Alexa est la possibilité d'effectuer des achats sur Amazon directement à la voix. Deux conditions tout de même : être membre Amazon Prime et d'avoir enregistré ses informations bancaires. Le chose peut se révéler assez pratique au quotidien.

Pourquoi recommande-t-on l'Amazon Echo ?

Il est actuellement disponible pour 99 euros.

Apple HomePod : le roi du son

Impossible de ne pas mentionner le HomePod. Il faut bien reconnaître que cette enceinte à tout ce qu'il faut pour séduire les utilisateurs d'iOS... et seulement eux. Car le HomePod ne fonctionne qu'avec les services d'Apple : Apple Music, HomeKit et Siri. Comme souvent Apple joue la carte de l'écosystème fermé

Et c'est bien dommage car le HomePod est à ce jour l'enceinte qui propose la meilleure qualité audio, mais puisqu'elle ne fonctionne ni avec Spotify, ni avec Deezer, seuls les abonnés à Apple Music pourront en profiter et il faudra en plus un appareil iOS. Il n'y a aucun moyen (simple) de l'utiliser avec un terminal Android. Reste que si vous cochez toutes les cases et que vous avez les moyens (le HomePod est cher par rapport à ses concurrents), c'est sans doute la meilleure solution pour vous. On retrouve l'enceinte dans deux coloris : le Gris sidéral et le Blanc.

Pourquoi acheter l'HomePod

Amazon Echo Dot et Google Home Mini

Amazon et Google proposent des versions beaucoup plus compactes de leurs enceintes : L'Echo Dot et le Google Home Mini. Du fait de leur taille et donc de leur volume sonore limité, elle ne sont pas idéales pour votre salon mais adéquates pour des pièces plus petites comme votre salle de bain. Parfaites pour remplacer la radio que vous écoutez sous la douche. Elles offrent l'ensemble des fonctionnalités de leurs grandes sœurs.

Pourquoi choisir une mini enceinte ?

L'Echo Dot est disponible sur Amazon pour 59,99 euros.

Le Google Home Mini pour 59 euros sur le Play Store.

Amazon Echo Plus : le même mais en plus grand

L'Amazon Echo Plus est un peu plus massif que le modèle présenté juste au-dessus avec son diamètre de 99 mm contre 88 mm pour l'Echo de base. Il est équipé d'un tweeter de 20 mm ainsi que d'un gros woofer de 76 mm. De quoi diffuser du son Dolby à 360° !

C'est naturellement l'enceinte connectée qui offre la meilleure expérience sonore chez Amazon comme l'explique notre test. Sans pour autant pouvoir rivaliser avec du matériel HiFi, elle sera très largement suffisante pour égayer vos soirées avec Amazon Music. À noter qu'il est possible d’utiliser sa prise jack aussi bien en entrée qu'en sortie audio, comme sur tous les autres Echo.

Pourquoi recommande-t-on l'Amazon Echo Plus ?

L'Amazon Echo Plus de seconde génération est à 149 euros sur Amazon.

Google Home Max : king size

Avec ce modèle, Google a vu les choses en grand. Le Google Home Max est une enceinte imposante de 5,3 kg qu'il est possible de poser à la verticale comme à l'horizontale. Elle s'adresse aux personnes souhaitant absolument une enceinte HiFi signée par Google. Par ailleurs, c'est aussi la plus chère des trois Google Home : 399,99 euros.

Elle se démarque donc des autres Google Home par ses qualités audio. L'appareil embarque pas moins de quatre haut-parleurs puissants, possède une prise jack et fonctionne en Bluetooth, comme l'explique notre test. On apprécie son système Smart Sound qui permet à l'appareil de diffuser la musique  en fonction de son placement dans l'espace.

L'enceinte Google Home Max est disponible au prix indicatif de 399,90 euros sur Fnac.com, en Noir Charbon et Galet.

Pourquoi prendre le Google Home Max plutôt qu'une autre enceinte ?

Amazon Echo Spot : l'écran circulaire

L'Amazon Echo Spot sort du lot grâce à son écran circulaire de 2,5 pouces qui permet d'ajouter un aspect visuel à son fonctionnement avec Amazon Alexa.

Il permet de visualiser les demandes faites à Alexa, mais aussi de passer des appels vidéos grâce à sa caméra intégrée.

Pourquoi prendre l'Amazon Echo Spot ?

Sonos One : l’alternative Hi-Fi pour Alexa

Alexa n'est pas réservé qu'aux produits d'Amazon. Sonos a par exemple implanté l'assistant vocal dans sa Sonos One via une mise à jour. Une enceinte connectée Hi-Fi qui révèle tout son potentiel dans des configurations multi-room. C'est à dire lorsque plusieurs appareils audio sont reliés entre eux.

Plus d'une quarantaine de services de streaming musical comme Deezer, Tidal ou encore Soundcloud sont utilisables avec la Sono One. On pourra passer d'une musique à une autre en appuyant sur les boutons tactiles, en se servant de la commande vocale ou en passant par l'application mobile.

Côté design, on se retrouve avec un boitier plastique accompagné d'une grille métallique qui inspire la solidité. On retrouve la Sonos One dans deux coloris : le noir et le blanc.

Pourquoi prendre le Sonos One ?

L'enceinte Sonos One est à 229,99 euros sur Amazon.

JBL Link 20 : la portable

Si vous recherchez une enceinte nomade, c'est vers la JBL Link 20 qu'il faut se tourner. L'appareil s'en sort aussi bien pour vous ambiancer en intérieur qu'à l'extérieur. Elle profite aussi de la certification IPX7 qui lui permet de résister à une immersion dans l'eau jusqu'à 1 mètre pendant 30 minutes et son autonomie de 10 heures.

La JBL Link 20 fonctionne également avec Google Assistant et délivre un son d'une qualité sonore des plus acceptables avec une bonne reconnaissance vocale.

Pourquoi acheter le JBL Link 20 ?

À quoi sert un assistant personnel ?

Quelques assistants personnels sont arrivés en France pour le moment, comme Google Assistant, Alexa, Cortana ou encore Siri. Ce sont simplement des intelligences artificielles qui peuvent répondre à vos requêtes orales et écrites. Et comme leurs noms le laissent suggérer, ils ont pour objectif de vous faciliter la vie au quotidien en se transformant en intermédiaires entre tous vos objets connectés. Demander la météo, des informations diverses, écouter la radio ou de la musique et bien évidemment piloter les objets connectés de la maison sont parmi les usages les plus courants.

Si vous disposez d'un Chromecast chez vous par exemple, vous pourrez même demander à Google Assistant de lancer Netflix sur votre télévision de vive voix. À l'heure actuelle, c'est ce dernier assistant personnel qui mène la danse, bien que sa version française soit moins perfectionnée que l'Anglaise. Un leadership contesté par l'arrivée d'une partie de la gamme Amazon Echo dans l'Hexagone.

Google Assistant, Alexa ou Siri, comment choisir ?

Il existe de nombreux assistant vocaux sur le marché. Surfant sur la mode, de nombreuses marques ont tenté de proposer leur propre solution comme Samsung avec Bixby ou Microsoft avec Cortana sans oublier les multiples assistants disponibles uniquement dans certaines régions, en Chine notamment. En pratique, trois d'entre eux se détachent en France : Google Assistant de... Google, Alexa d'Amazon et enfin Siri d'Apple.

Ils proposent dans les grandes lignes les mêmes fonctionnalités évoquées juste au-dessus, mais tous ne sont pas égaux. Pour faire simple, voici leurs atouts respectifs :

https://www.frandroid.com/android/developpement/412353_voici-les-assistants-personnels-les-plus-interessants-sur-android