Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

iPad, iPad Pro ou iPad Air : quel iPad choisir en 2021 ?

Les meilleurs iPad

Y a-t-il vraiment un meilleur iPad ? Oui : comme toujours chez Apple c'est le plus cher. Toutefois, l’iPad proposant la fiche technique la plus musclée n’est pas forcément celui qui vous conviendra le mieux. Pas besoin de dépenser un SMIC pour un iPad Pro si vous souhaitez simplement lire des BD ou regarder la chaine Twitch de Frandroid.

La gamme des tablettes d’Apple s’est largement enrichie ces dernières années, au point de perdre un peu en clarté, nous avons décidé de mettre tout ça à plat pour que vous puissiez facilement trouver l’ardoise qui conviendra à vos usages.

L’iPad mini passe la sixième

Comme les rumeurs l’annonçaient, la keynote du 15 septembre 2021 n’était pas uniquement consacrée à l’iPhone 13. L’iPad mini en particulier a eu son moment de gloire avec une sixième génération qui adopte un design inspiré de l’iPad Pro, un écran un peu plus grand et des composants plus performants. L’iPad « de base » a quant à lui droit à une mise à jour moins ambitieuse, avec un processeur A13 Bionic et une partie photo plus soignée. Nous n'avons pas encore eu le temps de tester ce dernier modèle pour l'intégrer à notre guide.

Vous retrouverez une vue d’ensemble des tablettes Apple et Android dans notre guide dédié.

En 2020, l’iPad Air entre dans la modernité ! Après des années de rafraichissement, Apple a finalement décidé de le moderniser et de lui faire adopter un design similaire à celui utilisé sur l’iPad Pro. Les ressemblances ne s’arrêtent pas là puisque l’on gagne au passage le support de l’Apple Pencil 2 et des claviers.

D’un point de vue esthétique, on apprécie également l’arrivée de coloris un peu plus joyeux.

Parmi les évolutions ergonomiques, on a droit un nouveau type de Touch ID, désormais intégré à la touche Power. C’est simple et efficace. L’écran de son côté est toujours de très bonne facture, mais on doit se contenter d’une dalle de « seulement » 60 Hz là ou l’iPad Pro monte jusqu’à 120 Hz.

Si la puce A14 n’est pas aussi puissante que le M1 de l’iPad Pro, ses performances restent excellentes. L’autonomie reste pour sa part dans la moyenne, avec une dizaine d’heures d’utilisation. On apprécie toutefois beaucoup le passage à l’USB-C.

Véritable iPad Pro « light », l’iPad représente pour nous le meilleur choix à ce jour dans la gamme iPad, ou même sur le marché des tablettes d’une manière générale. Vous retrouverez plus de détails dans notre test complet de l'iPad Air 2020.

Sous l’iPad Air vient se positionner l’iPad « tout court ». C’est une tablette expurgée de certaines caractéristiques appréciables, mais secondaires. Par exemple, le processeur commence à dater, le design est légèrement moins raffiné et l’écran est un peu plus petit.

L’iPad est donc la tablette « essentielle » qui sera idéale pour une personne souhaitant une ardoise simple à utiliser grâce à iOS et s’en servant principalement pour consommer du contenu, surfer sur le web et rester en contact avec ses proches. En clair, on le recommande à toutes les grands-mamans, tous les grands-papas… ou les jeunes et un peu moins jeunes ados.

Le passage à l’Apple A12 lui a redonné un punch bienvenu et lui permet de faire tourner la grande majorité des applications. En revanche, le modèle de base se limite toujours à 32 Go. Une capacité qui suffira à condition de ne faire que du streaming et de ne télécharger que peu d’applications.

Si vous avez quelques euros à ajouter, la version 128 Go reste toutefois un choix plus pérenne. Vous pourrez retrouver plus de détails dans notre test de l’iPad (2019), le processeur change, mais le reste des commentaires reste d’actualité. Sa neuvième génération vient d’être annoncée avec entre autres un processeur plus performant. À moins de le trouver lourdement soldé, mieux vaudra attendre notre test.

Malgré des qualités certaines, l’iPad Pro 2020 avait pris un gros coup de vieux, notamment avec ses deux générations de retard côté processeur. Son remplaçant n’a clairement pas le même souci, car il adopte la même puce M1 qui équipe le MacBook Pro M1 !

Il reprend ainsi à l’iPad Air la couronne des performances perdue il y a quelques mois. Toutes les applications n’exploitent toutefois pas encore pleinement les performances de la puce. L’adoption devrait toutefois être rapide. Le M1 permet au passage de gagner une compatibilité Thunderbolt 3 et USB 4.0, de quoi conforter un peu plus sa position de tablette dédiée à la productivité, en particulier avec le nouveau (et cher) Magic Keyboard. Parmi les grosses nouveautés on note aussi l’arrivée de la 5G, avec en prime un « Smart Data Mode » qui bascule automatiquement en 4G lorsque les besoins en bande passante dont faibles, ce qui permet d’économiser de la batterie. L’autonomie dépasse elle un peu les dix heures promises.

L’autre grosse évolution se trouve du côté de l’écran. Le modèle de 12,9 pouces a en effet droit à une dalle mini LED qui améliore fortement le contraste et la luminosité. Nous avons relevé un taux de contraste de 1000000:1 lors de nos tests, ce qui le met au niveau d’un écran OLED. On remarque toutefois un effet de halo assez marqué. L’iPad Pro 11 pouces reste quant à lui cantonné à un « simple » écran Liquid Retina. Ce dernier est loin d’être ridicule, avec une calibration parfaite (lorsque le TrueTone est désactivé) ainsi qu’un taux de rafraichissement de 120 Hz.

Parmi les autres nouveautés intéressantes, on note la caméra frontale ultra grand-angle de 12 Mpx. Outre une meilleure image, elle offre une fonction tracking pour toujours vous garder dans le cadre lors des appels vidéos.

L’iPad Pro réaffirme donc sa position de tablette la plus avancée du marché et continue sa convergence avec les Mac. On note toutefois que la différence entre la version 11 et 12,9 pouces est désormais marquée. Vous pouvez lire ici notre test de l’iPad Pro 11 2021. Et si vous êtes intéressés par son grand frère : nous avons également un test de l’iPad Pro 12,9 2021.

Avec l’iPad « tout simple », l’iPad mini était l’un des derniers modèles de la gamme à ne pas avoir encore adopté le nouveau design de la marque à la pomme. C’est désormais chose faite, avec non seulement un look plus carré, mais aussi un écran plus grand avec des bords plus fins. La prise jack est victime de cette cure d’amaigrissement. Adieu aussi le bouton en façade, le Touch ID est relégué sur la tranche supérieure sur le bouton d’alimentation.

Une fois en main ces changements s’avèrent confortables, avec une tablette plus compacte malgré son écran de 8,3 pouces. Autre changement, le stylet vient s’accrocher magnétiquement sur la tranche droite. Cet ajout couplé à la petite taille de la tablette rend l’usage « bloc notes » vraiment intéressant. Dernier gros changement : un passage à l’USB-C que l’on salue.

Pour ce qui est de l’affichage, on a le droit à une dalle de 8,3 pouces Liquid Retina. Sans surprise ; celle-ci est très bonne, avec une luminosité élevée, peu de reflets et des couleurs parfaitement calibrées. Sous le capot, on a droit à un SoC A15 Bionic qui en fait l’un des modèles les plus puissants du marché. Pas de surprises pour ce qui est de l’autonomie, Apple vise la dizaine d’heures et c’est exactement ce que l’on atteint. Le chargeur de 20 W fourni aura de son côté besoin de 1h45 pour remplir la batterie.

Avec cet iPad Mini de sixième génération, Apple redonne un coup de jeune à un appareil vieillissant et le rend vraiment agréable à utiliser. Reste un prix en nette hausse et un format qui n’intéressera pas tout le monde. Mais en l’état on tient ici la meilleure tablette compacte du marché. Melinda vous donne tous les détails dans son test de l’Apple iPad mini 2021.

Tout comprendre pour bien choisir son iPad

L’iPad peut-il remplacer un ordinateur portable ?

Grâce à la prise en charge des claviers et des souris, l’iPad -- surtout pour la version Pro de 12,9 pouces -- se rapproche de plus en plus d’un ordinateur. C’est une réalité. Toutefois, il ne faut pas oublier qu’un iPad tourne sous iOS, vous serez donc limité aux applications disponibles sur l’App Store d’Apple. Avec l’introduction du processeur M1, la question de la puissance brute ne se pose plus trop.

Pour certains usages, l’iPad (Pro) peut donc remplacer efficacement un ordinateur, mais cela coutera plus cher et ne sera pas aussi pratique pour une bonne partie des usages.

Quels sont les accessoires compatibles avec l’iPad

Depuis l’arrivée d’iOS 13 puis 13.4, l’iPad est désormais compatible avec tous les claviers et souris Bluetooth ainsi que les Trackpads. Si vous souhaitez vous procurer une souris pour ce dernier, vous pouvez consulter notre guide des meilleures souris sans fil. Pour le clavier, le plus adapté est sans aucun doute le smart Keyboard d’Apple et prochainement le Magic Keyboard. Toutefois, si vous possédez déjà du matériel Bluetooth il devrait fonctionner avec votre nouvel iPad. Vous pouvez également investir dans un Apple Pencil.

Dois-je acheter un Apple Pencil avec mon iPad ?

L’Apple Pencil est un accessoire très sympathique à utiliser avec l’iPad, que cela soit pour annoter des documents ou dessiner. Cela étant, bien que les pros y trouveront sans doute un usage, il sera largement dispensable pour le commun des mortels.

Qu’est-ce qu’iPadOS ?

Depuis 2019, les iPad n’utilisent officiellement plus iOS, mais iPadOS. En pratique derrière ce nom se cache une version d’iOS modifiée pour mieux prendre en compte les particularités des tablettes. Le gros des changements est à trouver du côté de l’interface.

On a ainsi droit à un écran d’accueil retravaillé, une gestion plus avancée (mais toujours un peu basique) du multitâche. Les souris et claviers (filaires ou Bluetooth) sont aussi pris en charge, tout comme les périphériques de stockage USB (disques durs, clefs USB ou cartes mémoires…).

Sans être révolutionnaire, iPadOS illustre le fait qu’Apple prend au sérieux les particularités des tablettes et leur apporte une attention particulière pour en faire des instruments de productivité capables de rivaliser avec des ordinateurs portables.