Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

AMD : les nouveaux Threadripper pour bientôt, mais vous pouvez oublier le CrossFire

Lisa Su, CEO d'AMD, participait ce lundi à la conférence Hot Chips tenue à l'université américaine de Stanford. L'intéressée s'est essentiellement attardée sur la complexité des processeurs actuels en termes de design et d'architecture, mais a tout de même pris le temps de répondre à quelques questions. Nous en savons ainsi (un peu) plus sur le créneau de lancement des Ryzen Threadripper de troisième génération.

Elle n'était pas vraiment là pour en parler, mais Lisa Su s'est tout de même laissé aller à quelques déclarations encourageantes quant à la question du lancement des nouveaux processeurs Threadripper. Si aucun créneau n'est encore annoncé, ces derniers devraient « bientôt » arriver sur le marché, a-t-elle insisté en répondant aux interrogations de Ian Cutress, journaliste pour le média spécialisé AnandTech. Particulièrement attendues, ces nouvelles puces Threadripper (destinées au marché du HEDT, high-end desktop) doivent remplacer les Threadripper actuels, de seconde génération, en arborant notamment l'architecture ZEN 2 et la gravure en 7nm, tout comme les CPUs Ryzen de troisième génération lancés début juillet par les rouges.

Les prochains Threadripper pour bientôt, la nouvelle génération de support CrossFire pour jamais ?

Dans sa réponse, la dirigeante d'AMD a indiqué que la commercialisation de cette nouvelle fournée de processeur était prévue « dans moins d'un an ». Elle s'est par ailleurs engagée à fournir plus d'informations sur leur lancement en 2019. En l'état, il semble qu'AMD soit bien parti pour proposer ses Threadripper de nouvelle génération en fin d'année 2019 ou début 2020... très certainement en fonction de ce qui causera le plus de tort à Intel et ses processeurs pour HEDT Cascade Lake-X. Ces derniers doivent notamment embarquer jusqu'à 18 cœurs et être rétrocompatibles avec l'actuel chipset Intel X299.

Autre question posée à Lisa Su : qu'advient-il de la nouvelle génération de support CrossFire ? Sur ce sujet, la patronne d'AMD se montre évasive, voire même hésitante. L'équivalent chez AMD du SLI de NVIDIA (technologie permettant d'additionner la puissance de plusieurs cartes graphiques connectées à une seule et même carte mère), pourrait d'ores et déjà avoir été mis au placard.

« Je dirais que les performances des GPUs vont continuer de croître à un rythme soutenu », a indiqué Lisa Su avant de balayer rapidement la question du CrossFire. « Ce n'est pas un objectif important », a-t-elle indiqué. En dépit de leur absence au Computex et de leur discrétion ces derniers mois, les processeurs Ryzen Threadripper de troisième génération ne sont pas oubliés... mais on ne peut pas en dire autant du support CrossFire. AMD a visiblement d'autres chats à fouetter, comme le lancement de son offre Navi haut de gamme.