Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

L’insolente domination de Tesla aux États-Unis

En Europe, la Tesla Model 3 domine très régulièrement le classement des meilleures immatriculations électriques. La berline compacte du constructeur jouit d’un intérêt grandissant et d’une population certaine. Aux États-Unis, la firme d’Elon Musk maîtrise elle aussi son sujet, et avec la manière.

Les dernières données publiées par le cabinet Experian et relayées par Electrek établissent un constat clair au premier trimestre 2022 : les Tesla ont largement dominé la concurrence en matière de livraisons, avec une Model Y au top de sa forme et une Model 3 qui la talonne de près. Le duo s’est écoulé à près de 100 000 unités au cumulé.

Un règne sans partage

Voir le SUV compact truster la première place du classement n’a pas grand-chose d’étonnant tant il séduit par sa praticité, grâce à un espace généreux et un volume de coffre conséquent. Il s’avère donc très pratique pour les familles et les longs déplacements. La Model 3 n’en reste pas moins une excellente voiture électrique.

La troisième marche du podium est à mettre au crédit d’une autre Tesla : la Model S (9250). Voyez par vous-même le gap conséquent entre le binôme de tête et le reste de la mêlée. Comme le souligne Electrek, la grande berline du fabricant américain dompte la Ford Mustang Mach-E, pourtant moins onéreuse de plusieurs dizaines de milliers de dollars.

Le reste du classement demeure relativement serré. Mais surtout, il convient de tempérer ces chiffres qui ne correspondent pas tant à la demande, mais « davantage à la capacité de production de chacun », prévient le média. Les temps d’attente avant livraison oscillent souvent entre 4 et 12 mois avec une production parfois limitée.

La contre-attaque des pick-up électriques

Les capacités de production, justement, font partie intégrante de la stratégie de Tesla dont les Gigafactory américaines travaillent à plein régime pour assembler et livrer le maximum de véhicules possibles. Volkswagen a d’ailleurs bien compris ces enjeux, puisqu’il va investir 7,1 milliards de dollars sur le marché américain, pour les 5 prochaines années.

À l’avenir, il sera intéressant de voir à quel point les Tesla Model Y et Tesla Model 3 vont résister au raz de marée des pick-up électriques (Cybertruck, Rivian R1T, Ford F-150 Lightning). Ce segment de véhicule ultra populaire outre-Atlantique tend à s’électrifier de plus en plus. On leur prédit forcément un bel avenir sur une terre déjà presque conquise.

https://www.frandroid.com/marques/tesla/1329447_ce-que-nous-apprend-le-rapport-de-tesla-sur-lusure-des-batteries-des-voitures-electriques