Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

HTC U Play : est-il à la hauteur des Samsung Galaxy A5 2017 et OnePlus 3T ?

HTC a dévoilé deux nouveaux smartphones. Outre le flagship HTC U Ultra, on retrouve également son petit frère le HTC U Play. L’occasion de le comparer avec le Samsung Galaxy A5 2017 aussi récemment annoncé, ainsi que le OnePlus 3T, situé sur le même segment tarifaire.

Au cours de son évènement "For U", le constructeur taiwanais a dévoilé sa nouvelle direction. Cela se voit déjà dans le design, puisque HTC a décidé d’abandonner l’aluminium pour proposer des smartphones avec une face et un dos en verre. Au-delà du design, voyons comment le U Play se place face à ses concurrents.

Fiches techniques

IPS chez HTC, AMOLED chez Samsung et OnePlus

Au niveau de l’écran, HTC a décidé de rester sur une technologie familière. On a donc droit a du SuperLCD3 sur l’écran du HTC U Play. Il s’agit cependant du nom commercial utilisé par la marque pour désigner les dalles IPS employées sur ses smartphones. Sur ce point, même si l’on devra attendre un test complet, Samsung et OnePlus devraient sortir vainqueurs. En effet, les deux marques utilisent des dalles de type AMOLED, ce qui leur permet d’afficher un contraste qu’une dalle LCD IPS ne pourra pas atteindre.

Un Helio P10 ?

Le processeur du U Play est peut-être la plus grande déception que l’on a eue. En effet, en découvrant les spécifications du smartphone, on a lâché un léger "Ah" en découvrant qu’il y embarquait un Helio P10. Non pas que la puce soit intrinsèquement mauvaise, mais pour un smartphone commercialisé à 449 euros, on s’attendait à autre chose. Sûrement pas une puce de milieu de gamme de MediaTek du début 2016. En utilisation classique quotidienne, on ne devrait cependant pas rencontrer de problème.

Mais il est évident que le Galaxy A5 2017, et a fortiori le OnePlus 3T, seront plus performants. Le OnePlus 3T est à ce titre intéressant, puisqu’il embarque le Snapdragon 821 qu’on retrouve sur le U Ultra. Il est cependant commercialisé au prix du U Play. Dure comparaison pour le HTC U Play dans ce domaine.

Un point partout, balle au centre ?

Au niveau de l’appareil photo, on n’a pas le droit à la technologie UltraPixel sur le U Play. Il faudra donc se contenter de 16 mégapixels "classiques", avec une taille des photosites de 1 μm et une ouverture de f/2.0. Il faudra attendre un test plus approfondi, mais a priori, le Samsung Galaxy A5 2017 ne devrait pas faire mieux. Avec aussi 16 mégapixels et une ouverture de f/1.9, on devrait obtenir des résultats assez similaires. À voir lequel des deux s’en sortira le mieux en basse luminosité.

htc-u-play_perleft_rose-poudre

Côté OnePlus 3T, on a aussi droit à un capteur 16 mégapixels à l’arrière comme à l’avant. Comme sur le U Play donc. À la différence que le U Play vous permet de choisir, sur le capteur frontal, entre mégapixels et UltraPixel. Dans notre test, nous avions noté que le OnePlus 3T offrait de bonnes performances en basse luminosité, mais que les clichés manquaient de détails. À voir donc si le U Play s’en sortira mieux sur ce point.

Le net avantage de HTC

Au niveau du design, HTC s’annonce déjà comme le grand vainqueur. Oui, la robe de verre implique qu’il marque extrêmement facilement et on se retrouve à le nettoyer souvent. Mais d’un point de vue esthétique, il n’y a pas de doutes, ce nouveau design de HTC est une vraie réussite. Au niveau de l’ergonomie aussi d’ailleurs, puisqu’une fois en mains, le U Play m’a paru plus ergonomique que son grand frère le U Ultra.

htc-u-play_perleft_bleu-saphir

Le Galaxy A5 dispose cela dit également d’un dos en verre, et surtout celui-ci s’avère certifié IP68, contrairement au U Play. Il ne sera donc pas possible de faire Plouf avec. Enfin, le OnePlus 3T est un peu à la traîne sur ce domaine et rappelle plutôt le design tout aluminium des précédents HTC. Enfin, si le U Play dispose d’un slot micro SD, contrairement au OnePlus 3T, il ne dispose plus de jack 3,5 mm. Une tendance dont on n'est toujours pas fans et on aurait préféré que la marque ait un peu plus de "courage" et garde le port audio.

2500 mAh, ça semble un peu léger

Lors de la prise en main des nouveaux HTC, certains journalistes se sont étonnés du fait que le U Play embarquait "seulement" 2500 mAh. En effet, alors que l’autonomie est au centre des préoccupations des utilisateurs, HTC n’a pas fait beaucoup d’efforts sur ce point. Alors qu’on retrouve au moins 3000 mAh sur ses concurrents Samsung Galaxy A5 2017 et OnePlus 3T. On devra bien sûr attendre de le tester pour voir si ses composants moins énergivores lui permettront d’économiser sa plus petite batterie.

HTC Sense

Concernant l'interface, il s’agira d’une histoire de goûts. Ceux qui préfèrent une interface plus proche d’Android Stock, on se tournera plus vers le OnePlus 3T. Sur le Samsung Galaxy A5, on a quand même vu une évolution positive de Touchwiz, qui est de plus en plus sobre. Enfin, les nouveaux HTC mettent l’avant sur une interface plus intelligente, notamment grâce au HTC Sense Companion. Les capacités liées à l’intelligence artificielle mises en avant par HTC ne pourront cependant se vérifier que sur le long terme. On attendra donc d’avoir pu le tester pendant un petit moment afin de juger de la pertinence de cet ajout.

htc-u-et-u-ultra-26-sur-49

Prix et disponibilité

C’est peut-être là où le bât blesse pour ce HTC U Play. Disponible à 449 euros pour une disponibilité à la mi-mars, il aura fort à faire contre une OnePlus 3T déjà disponible à 439 euros. Le Samsung Galaxy A5 2017, déjà disponible pour 430 euros est également un peu moins cher.