Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Labrador, un étrange robot qui veut apprendre à vous aider à la maison

Rien de pire que de se retrouver seul chez soi, la jambe dans le plâtre ou dans l’incapacité de porter quoi que ce soit. On prierait alors pour avoir quelqu’un pour nous aider à attraper un objet en hauteur ou pour nous apporter à manger au lit. Quelqu’un ou quelque chose…

Car ce pourrait bien être cet étrange robot baptisé Labrador. Il se présente sous l’aspect d’un chariot de service, mais ne vous fiez pas aux apparences. Il est plus malin et utile que cela.

Car l’entreprise Labrador Systems est l’un des bénéficiaires du programme Alexa Fund mis en place par Amazon pour soutenir tous les projets tournés autour de « l’avenir de la voix », de l’intelligence artificielle et de la robotique pour aider au quotidien. Autant de missions que ce robot personnel veut remplir en apportant son aide aux personnes dans le besoin physique et pratique pour son quotidien.

« Une paire de mains supplémentaire »

Disposant de deux niveaux de plateaux, le Labrador va ainsi pouvoir déplacer de lourdes charges d’un point à un autre grâce à son système sur roulettes, mais aussi transporter des objets pour vous ou vous les apporter. « Les robots sont conçus pour vous servir de paire de mains supplémentaire », explique l’entreprise derrière le concept. Tout est prévu pour être le plus simple possible à utiliser, avec différents modèles proposés.

Il utilise une vision 3D avancée pour circuler dans la maison et une double couche de capteurs orientés vers le bas sur ses quatre côtés pour mieux gérer les espaces restreints ainsi que les obstacles à contourner. Un autre lot de capteurs sert à une détection supplémentaire devant le robot qui s’appuie aussi sur des pare-chocs latéraux. Le robot Labrador existe en deux versions avec une hauteur fixe de 75 cm environ pour le Labrador Caddie (30 pouces) ou ajustable pour le Labrador Retriever (de 63 à 96 cm).

Ce dernier modèle est évidemment le plus performant, car il dispose d’un système de rails lui permettant par exemple de récupérer un plateau sur un support fourni et qui peut être posé n’importe où sur un meuble, une table de nuit, dans la cuisine…

Il répond au doigt et à la voix

Le robot assistant va ainsi apprendre la cartographie de votre maison, avec de nombreux « arrêts » à définir pour qu’il comprenne les endroits essentiels à son fonctionnement (le réfrigérateur, la table à manger, le canapé, votre lit, un placard…). Tout doit bien entendu être au même niveau, car le robot s’annonce efficace, mais il ne sait pas monter ou descendre de marche. La carte ainsi conçue peut être modifiée et enrichie au fil du temps et des besoins.

Il est évidemment compatible avec Alexa pour répondre à vos commandes avec un appareil compatible, l’application compagnon ou autre. Et de nombreux accessoires sont également prévus pour enrichir son utilisation selon les situations. Il pourra ainsi être associé à une tablette ou un smartphone pour des commandes tactiles, à une télécommande pour être piloté en Bluetooth à distance, programmé pour respecter un planning de fonctionnement, fonctionner avec des plateaux ou un réfrigérateur de service adaptés, etc.

Ce robot est taillé pour l’aide à domicile de personnes qui ne sont pas totalement invalides, car son rôle est bel et bien d’aider au transport d’objets en soutien, plus que d’aller en chercher. Il lui manque peut-être pour cela un bras articulé. Labrador Systems explique travailler avec des centres de rééducation, de résidence pour personnes âgées et des services de soins à domicile. Autant de profils qui verront d’un bon œil l’arrivée de ce robot qui est là pour soutenir physiquement plus que moralement.

Car les interactions sont extrêmement réduites avec lui, à la différence par exemple d’Astro, le robot d’aide et de sécurité présenté par Amazon en fin d’année dernière. Mais, même sans besoin particulier, son système de déplacement et ses deux tablettes à disposition peuvent être utiles à tous. Rien que ça, cela donne envie, mais à un prix pas forcément abordable pour le plus grand nombre.

Pas disponible avant 2023

Pour le moment, Labrador Retriever n’en est qu’au niveau du prototype. L’entreprise a ouvert le programme de réservation en early access pour les seuls résidents américains et donc une version bêta pour bientôt. Les robots assistants devraient être en production fin 2023.

Le prix annoncé est de 1499 dollars (environ 1325 euros HT), puis un prix fonctionnel de 99 à 149 dollars (87 à 131 euros HT environ) par mois durant trois ans pour l’assistance, des services cloud premium pour une gestion à distance et des mises à jour ainsi que la couverture garantie. Au-delà, les services peuvent être prolongés pour 49 dollars par mois (43 euros).

https://www.frandroid.com/marques/amazon/1147377_accessibilite-amazon-lance-un-portail-pour-faciliter-lutilisation-dalexa-en-cas-de-handicap