Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

AMD Ryzen 7000 dévoilé : 5 nm, AM5, PCIe 5.0, DDR5 et plus de performances

Le rendez-vous était donné, AMD a profité de l'ouverture du Computex à Taiwan pour organiser une conférence et faire la démonstration de ses nouveaux processeurs. Les cartes graphiques RDNA 3 attendront, la star de la présentation, c'étaient les Ryzen 6000 basées sur l'architecture Zen 4.

Ces processeurs doivent succéder aux excellents Ryzen 5000 qui ont tout de même vu arriver une féroce concurrence avec les processeurs Intel Core de 12e génération et, dans une certaine mesure, les puces M1 Max et Ultra d'Apple.

Une nouvelle plateforme : AM5

La première grande nouveauté de cette génération est de dire adieux au socket AM4, remplacé par le tout nouveau AM5 LGA1718 qui sera associé aux chipsets X670E, X670 ou B650. Contrairement à Intel qui change de socket comme de chemise, AMD a plutôt l'habitude de la longévité et le socket AM4 accompagnait les joueurs depuis les premiers processeurs AMD Zen. La bonne nouvelle, c'est qu'AMD a pensé à ses utilisateurs historiques. Les nouveaux processeurs AMD Ryzen 7000 utilisent un IHS (le capot en métal qui recouvre le processeur) compatible avec l'utilisation des radiateurs de précédente génération. Autrement dit, vous devriez pouvoir conserver votre ventirad Be Quiet, Noctua, Cooler Master, ou autre, avec votre nouveau processeur.

La nouvelle plateforme AM5 apporte notamment le support du PCI Express 5.0, assez attendu puisque déjà pris en charge par Intel. Les SSD PCI Express 5.0 devraient devenir légion dans les mois à venir pour bénéficier de la bande passante doublée. Le support de la mémoire vive DD5 est aussi de la partie, mais AMD n'a pas livré beaucoup de détails pour le moment. Les trois chipsets X670E, X670 et B650- proposeront le support de la DDR5 et du stockage PCI Express 5.0. Reste à savoir comment AMD différenciera les différentes gammes de prix de ces plateformes.

Avec AM5, AMD promet que l'on aura droit à jusqu'à 14 ports USB à 20 Gb/s, jusqu'à 24 lignes PCI Express 5.0 et du Wi-Fi 6E avec Bluetooth 5.2 LE. Vous l'aurez compris, il s'agit surtout de rattraper l'avance prise par Intel quand il s'agit d'intégrer des technologies.

AMD Ryzen 7000 : le premier processeur 5 nm pour PC (ou presque)

AMD est très fier d'annoncer que ses nouveaux processeurs Ryzen 7000 sont les premiers du marché sur PC de bureau à utiliser le procédé de fabrication TSMC 5 nm. Avec cette annonce, AMD oublie un peu le lancement de la puce M1 Ultra d'Apple, déjà utilisée sur un PC de bureau et pourtant utilisant le même procédé de fabrication en 5 nm. Il reste clair que l'utilisation de ce procédé permet à AMD de conserver une avance sur Intel sur ce segment.

Plus important, les Ryzen 7000 introduisent une nouvelle architecture AMD Zen 4. La firme n'a pas livré tous les détails, mais on sait déjà qu'il est question d'un cache L2 de 1 Mo par cœur (le double de Zen 3). Le nombre de cœurs n'évolue pas avec cette génération, on est donc devant des processeurs qui pourront en accueillir jusqu'à 16. En revanche, AMD veut augmenter la fréquence maximale et promet un turbo dépassant les 5 GHz tout de même. Dans une démo sur scène, Lisa Su a fait la démonstration d'un processeur 16 cœurs Zen 4 capable de dépasser les 5,5 GHz.

Avec l'augmentation du cache, de la fréquence et les optimisations de l'architecture, AMD promet une augmentation de +15 % des performances sur un seul cœur. Il faudra attendre d'avoir le processeur entre les mains pour mettre cette promesse à l'épreuve.

Une puce graphique intégrée

Ce choix technologique fera peut-être tiquer certains aficionados des processeurs misant tout leur silicium sur la puissance CPU. AMD a fait le choix d'intégrer un petit Die en 6 nm à ses puces AMD Zen 4 qui intégrera notamment un iGPU RDNA 2. Autrement dit, tous les processeurs de la gamme devraient proposer une puce graphique intégrée. De quoi permettre de simplifier l'intégration de ces processeurs dans les PC, particulièrement en entreprise. AMD précise que ce nouveau die en 6 nm devrait également offrir de vrais gains de consommation, quand le PC est en veille.

Lancement cet automne

Si la présentation fait l'impasse sur autant de détails concernant l'architecture, c'est parce qu'AMD se laisse le temps de reparler de ses puces d'ici au lancement. En effet, la firme annonce que les processeurs Ryzen 7000 n'arriveront qu'à la fin de l'année, à l'automne 2022. De quoi permettre de faire coup double avec le lancement attendu des cartes graphiques Radeon 7000 également attendues pour la fin de l'année.