Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Ryzen 7000 : ce que nous réserve l'architecture Zen 4

Il n'aura pas fallu attendre longtemps après le Computex pour qu'AMD fasse de nouveau parler de lui. Le groupe organisait cette semaine son traditionnel Financial Analyst Day, l'occasion d'en dire plus sur ses projets, mais aussi de nous donner des indices concrets de ce que l'on peut attendre de l'architecture Zen 4. C'est elle qui motorisera les processeurs de bureau Ryzen 7000, plus tard cette année.

Comme le souligne AnandTech, c'est la première fois qu'AMD dévoile des données précises concernant sa nouvelle architecture CPU, notamment en ce qui concerne les IPC (instructions par cycle). On apprend ainsi que ce nouveau design permettra de développer entre 8 et 10 % d'IPC en plus par rapport à l'architecture Zen 3. En parallèle, AMD évoque aussi une hausse des performances en single-thread pouvant atteindre 15 %.

Des performances biberonnées par une efficacité énergétique en progression

Ces performances, la firme réussirait principalement à les obtenir en rehaussant les fréquences appliquées à ces futurs processeurs Ryzen 7000. Une montée en fréquence permise par la progression de l'architecture Zen 4 en matière d'efficacité énergétique. Cette dernière exploitera la gravure en 5 nm de TSMC pour proposer, d'après AMD, jusqu'à 25 % de performance-par-watt en plus par rapport à l'architecture Zen 3 — du moins sur un processeur Ryzen 7000 de bureau doté de 16 cœurs utilisé pour les mesures.

Source : AMD via AnandTech

En tout et pour tout, AMD parle d'une hausse des performances globales tutoyant les 35 % pour ses processeurs de prochaine génération. Un chiffre qui méritera d'être confirmé (ou non) par des tests indépendants, mais qui pourrait effectivement être atteint grâce aux meilleures performances par thread promis pour le design Zen 4, mais aussi grâce aux TDP plus élevés annoncés précédemment par AMD, souligne AnandTech.

Sur son plan de route, AMD évoque par ailleurs l'arrivée de la technologie à empilement « V-Cache » sur son architecture Zen 4. Comme sur les puces Zen 3 actuelles, seules quelques références seront concernées, mais la firme assure que cette technologie sera pérennisée dans son offre CPU. On apprend enfin que l'architecture Zen 5, basée dans un premier temps sur une gravure 4 nm, arrivera sur le marché à l'horizon 2024 sans plus de précisions à ce stade.