Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Apple MacBook Pro 2021 : une autonomie triomphante grâce aux puces M1 Pro et M1 Max

Il faut pour l’instant croire Apple sur parole, mais les nouveaux MacBook Pro, présentés hier, devraient bel et bien s’illustrer sur le terrain de l’autonomie. Grâce à leurs nouvelles puces M1 Pro et M1 Max, les deux laptops de 14 et 16 pouces seront normalement beaucoup plus endurants sur batterie, suffisamment pour surclasser d’une large avance les anciens MacBook Pro, équipés de processeurs Intel. Il semble néanmoins que le MacBook Pro 13 sous processeur M1 « classique » est en mesure de conserver un avantage.

Revenons sur les annonces faites par Apple en matière d’autonomie et de recharge.

Des performances en hausse… pour une consommation en baisse de 70 %

Par rapport aux processeurs Intel encore employés il y a quelques heures sur les MacBook Pro 16, notamment, les puces M1 Pro et M1 Max promettent des performances supérieures à celles un CPU octocore tout en profitant d’une consommation réduite de 70 % selon Apple. Le travail des ingénieurs de la marque permet donc au nouveau MacBook Pro 16 d’afficher une autonomie maximale évaluée à 21 heures de lecture vidéo, sur une seule charge, contre jusqu’à 17 heures dans les mêmes conditions pour le nouveau MacBook Pro 14.

Il faut ajouter à cela une première sur le Mac : le recours à la charge rapide. Elle permet, en passant par le nouveau port MagSafe, de récupérer 50 % d’autonomie en 30 minutes seulement sur secteur.

Face aux MacBook Pro sous processeurs Intel, Apple promet ainsi qu’en lecture vidéo le nouveau MacBook Pro 16 est capable de tenir 10 heures de plus sur batterie, tandis que le nouveau modèle 14 pouces affiche jusqu’à 7 heures d’autonomie additionnelle comparée aux anciens modèles Intel de 13 pouces. Une avancée flagrante.

Notons par contre que l’écart entre ce MacBook Pro 14 de nouvelle génération et le dernier MacBook Pro 13 en date, équipé pour sa part d’une puce Apple M1 « classique », semble être à l’avantage de l’ancien modèle : 17 heures pour le nouveau 14 pouces… en lieu et place de 20 heures sur l’ancien 13 pouces. Le rapport performances/autonomie reste toutefois en faveur du modèle de 14 pouces et de sa puce M1 Pro.

https://www.frandroid.com/marques/apple/1098077_apple-m1-max-un-macbook-pro-ferait-aussi-bien-quun-mac-pro-2019-a-plus-de-10-000-euros