Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Réparation d'iPhone : tout ce qu'il faut savoir avant de le faire passer sur le billard

À chaque sortie d'iPhone, la tâche des réparateurs indépendants se complique de plus en plus, plombant au passage l'indice de réparabilité. La sortie de l'iPhone 13 n'a pas fait exception. Assez rapidement après la sortie de cette dernière génération, on a en effet appris que quiconque voudrait changer un écran d'iPhone 13 sans passer par Apple perdrait automatiquement Face ID.

Ce n'est pas une première. Depuis des années, les réparateurs d'iPhone indépendants se plaignent d'être limités dans leur marge de manœuvre. Ils constatent année après année que de plus en plus de fonctionnalités disparaissent, apparemment sans raison, lorsque les réparations se déroulent hors du giron d'Apple. C'est pourquoi il était grand temps que nous vous résumions un peu les options qui s'offrent à vous en matière de réparation d'iPhone, qu'il s'agisse de modèles récents ou un peu plus vieux d'occasion ou reconditionnés.

On a coutume de dire qu'il y a deux chemins bien différents. La voie royale, qui consiste à passer par un réparateur agréé par Apple, et la voie un peu plus compliquée, où l'on s'adresse à un réparateur tiers. C'est généralement moins cher, mais cela peut causer quelques soucis. Il est donc important de connaître les avantages et inconvénients de chaque choix.

Passer par Apple, vraiment la voie royale ?

Apple propose depuis maintenant quelques années un réseau de réparateurs agréés. Ce réseau a récemment été étendu, mais il reste relativement peu développé en France : on estime à une centaine d'échoppes le nombre de lieux pouvant se targuer d'en faire partie.

Plusieurs options de prise en charge

Vous avez soit la possibilité de vous rendre dans un Apple Store, soit demander à Apple de faire passer un livreur qui récupérera l'appareil, soit trouver un réparateur agréé.

Pour trouver un réparateur agréé, envoyer votre appareil à Apple ou encore l'apporter en réparation à un Apple Store, toutes ces options « officielles » sont répertoriées directement sur le site d'Apple.

Sous garantie, allez-y les yeux fermés

Si par chance vous êtes encore sous garantie, ou si vous avez souscrit à l'assurance Apple Care+ (inclus chez Orange) ou Coverd, certaines réparations ne vous coûteront rien ou pas grand-chose. Si c'est votre cas, ne vous cassez pas la tête et passez par Apple.

Niveau tarif, cela se complique un peu hors garantie. Il n'y a que trois catégories de pannes qui sont prises en compte par Apple : une réparation d'écran, un changement de batterie ou une troisième catégorie un peu fourre-tout intitulée « autres dommages ».

Pour une batterie, ça va encore, comptez en moyenne 50 ou 75 euros. Mais pour un changement d'écran ou un « autre dommage », l'addition peut être beaucoup plus salée. Pour exemple, la réparation d'un écran d'iPhone 7 hors garantie s'élève à 171,10 euros.

Il faut aussi comprendre que la réparation pour « autres dommages » consiste souvent à échanger purement et simplement votre iPhone par un modèle reconditionné. D'où les tarifs très importants.

Ceci étant, deux collègues m'ont indiqué que le changement de batterie prenait vraiment peu de temps. Pour une réparation aussi peu onéreuse, le passage par la case Apple semble donc vraiment à privilégier.

La tranquillité a un prix

Les avantages de cette solution sont assez nets : il s'agit d'une réparation clé en main, vous n'avez rien à demander, vous êtes certains que les pièces sont « officielles » et vous n'avez même pas à fournir votre mot de passe.

On va dire qu'il s'agit du choix de la tranquillité.

Écologie et prix dans la balance

Le fait de passer par Apple a déjà pour défaut d'être bien souvent deux à trois fois plus onéreux. Sur certains modèles, pour changer une caméra avant, Apple va considérer qu'il faut changer tout l'écran, et vous vous retrouverez donc à payer un écran plutôt qu'une caméra à 20 euros. C'est la première raison pour laquelle vous voudriez vous tourner vers un réparateur tiers.

Cette tendance à remplacer plus de pièces que nécessaire a plusieurs conséquences malheureuses. Déjà, à une époque où toutes les entreprises se targuent d'avoir développé une fibre écolo, échanger purement et simplement des téléphones semble être une aberration. Ensuite, nous vous conseillons de faire un back-up de vos données avant d'envoyer votre téléphone si vous en avez l'occasion. Enfin, sachez que cette tendance amène à une surfacturation par rapport à ce que peut proposer un réparateur indépendant.

En dehors du circuit Apple : souvent moins cher, mais plus compliqué

Que ce soit pour raison écologique ou pour éviter de payer trop cher avec un smartphone hors garantie, vous pourriez être tenté de ne pas passer par le circuit Apple. Voici ce qu'il faut savoir avant de s'y aventurer.

Généralement moins cher

Difficile de donner un prix fixe. En général, les réparateurs vont essayer de proposer un tarif plus intéressant qu'Apple. Et ils n'auront pas beaucoup de mal puisqu'ils achètent les pièces puis comptent la main-d’œuvre, plutôt que de changer des pans entiers du téléphone.

Prenez tout de même le temps de comparer avec le prix d'une réparation si vous passez chez la marque à la pomme. Pour ce faire, rendez-vous sur la page de support d'Apple, suivez les instructions puis cliquez sur : « Trouvez les tarifs de réparation de l'iPhone ». Cela devrait ressembler à l'image ci-dessous.

Proximité et conseils

Il y a beaucoup moins de réparateurs agréés et d'Apple Store que de petits réparateurs tiers. C'est donc déjà pour des questions de proximité et de praticité qu'on peut vouloir se tourner vers un réparateur indépendant.

Par ailleurs, ces professionnels auront deux avantages nets : ils pourront « vous expliquer la panne et vous proposer un devis », détaille Stanislas André, fondateur de Fix Store. Vous aurez donc un supplément d'information. Résultat, vous aurez certainement peu de chance d'être surfacturé.

Risqué, mais pas pour les raisons que vous pensez

Le principal souci que vous pourrez rencontrer en passant chez un professionnel non agréé est le suivant : vous risquez de perdre des fonctionnalités. Ce n'est pas vraiment de la faute des réparateurs, mais plutôt d'Apple. Explications.

Apple sérialise ses pièces depuis maintenant quelques années et cela pose de nombreux soucis. Alexandre Isaac, formateur en réparation d'iPhone connaît bien le problème. Il nous explique que « Apple place dans ses périphériques un numéro de série unique. Ces numéros de série sont ensuite associés à l'IMEI de l'appareil. Ces numéros de série sont détectés par le système de l’appareil. Si le téléphone repère une pièce, même officielle, qui ne possède pas ce numéro de série, il empêchera son fonctionnement normal. »

Cela pose des problèmes très concrets lors des réparations. Les deux problèmes les plus récurrents dans les ateliers des petits réparateurs concernent Touch ID et Face ID. Voici un florilège des difficultés auxquelles vous pouvez vous attendre :

Ce qu'il faut retenir, c'est qu'Apple semble décidé à verrouiller la réparation de ses smartphones qui ne passerait pas par son giron. Selon Alexandre Isaac, l'iPhone 13 passe un cap. Avec lui, « on passe la barre symbolique des 50 % de pièces difficiles à remplacer ».

Pourquoi cela fait scandale ?

Là où c'est un peu scandaleux, c'est que des pièces parfaitement capables de fonctionner sont bloquées par cette solution. « Ça me sidère plus qu'autre chose, on a parfois l'impression qu'ils veulent nous mettre au chômage », souffle Stanislas André, réparateur. « Quand on change l'écran de l'iPhone 13, on perd le Face ID, alors que les éléments n'ont rien à voir. C'est comme si on changeait le filtre à air d'une voiture et qu'elle ne démarrait plus, ça n'a pas de sens », peste le professionnel.

Autre souci causé par ce verrouillage, c'est que les réparateurs se voient souvent accusés d'avoir détérioré un appareil qui perd une fonctionnalité, ou bien d'avoir mal fait les réparations. Lorsqu'un client récupère un iPhone après avoir changé son écran, il ne comprend pas toujours pourquoi il a perdu True Tone au passage.