Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Le gros problème d'Apple derrière l'escroquerie AmpMe sur iPhone

Qu'est-ce que fait l'application AmpMe ?

L'application AmpMe existe depuis 2015. C'est une application que vous pouvez télécharger gratuitement sur l'App Store et le Play Store, et qui offre une fonctionnalité qui peut s'avérer utile. Elle permet d'utiliser plusieurs appareils pour diffuser de la musique.

Une personne dans un groupe devient « l'hôte » et lorsqu'elle démarre une session d'écoute, en utilisant un des services de streaming de son choix, l'application fournit un code à quatre chiffres. Quiconque souhaite ajouter son téléphone ou sa tablette au mixage peut simplement saisir ce code dans l'application, qu'il aura préalablement téléchargé, et le téléphone de l'hôte émettra un son à haute fréquence qui synchronisera la musique en cours de lecture.

Il n’y a pas de Bluetooth impliqué, et les appareils n’ont pas besoin d’être sur le même réseau - ils ont tous juste assez de connexion pour diffuser la musique. Cela ne permet pas d’avoir un meilleur son, mais cela permet d’avoir plusieurs sources audio… quand on a pas d’enceintes.

Où est le problème ?

Vous demandez certainement où est le problème. AmpMe semble fournir une fonction utile. Comme le souligne le chasseur d'escroqueries de l'App Store, Kosta Eleftheriou, l'application semble sérieusement louche six ans après sa sortie – si vous l'aviez téléchargée hier, elle aurait essayé immédiatement de vous vendre un abonnement récurrent automatique de 9,99 dollars par semaine. C'est 520 dollars par an pour cette unique fonction. A priori avec de tels tarifs, l'objectif des développeurs est qu'un pourcentage d'utilisateurs oublie d'annuler cet abonnement. En gros, c'est une escroquerie.

https://twitter.com/keleftheriou/status/1480626639067238403?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1480626639067238403%7Ctwgr%5E%7Ctwcon%5Es1_c10&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.theverge.com%2F2022%2F1%2F12%2F22881053%2Fampme-apple-app-store-scams-recurring-subscription

AppFigures estime que l'application a permis à ses développeurs de gagner 13 millions de dollars, soit 11,47 millions d'euros, depuis 2018. D'après Kosta Eleftheriou, tout est fait pour tromper les utilisateurs : la période gratuite de l'abonnement, imposée par Apple, et les faux commentaires sur l'App Store.

Comment Apple peut-il réagir à ça ?

L’éditeur de l’application a répondu à cette analyse par deux moyens. Premièrement, il a donné des explications par la voie d’un communiqué. Il explique que les gens payent en moyenne 17 dollars, et que le revenu moyen des personnes qui payent est d’environ 75 dollars. Ce qu’il explique là est que peu de gens payent 520 dollars… il met en avant la tarification transparente et la méthode de désinscription simple selon lui. Il revient également sur l’optimisation marketing, le terme qu’il utilise. Il a ainsi fait appel à un consultant qui l’a aidé pour sa stratégie d’acquisition… il avoue être surpris par les méthodes et a expliqué qu’il serait désormais plus regardant.

Dans cette déclaration, AmpMe ne nie pas qu'il a embauché quelqu'un pour optimiser son référencement, par contre il se dit surpris des méthodes pour tromper les utilisateurs. Il y a donc bien eu de l'achat de faux commentaires, ce qui est interdit par Apple.

Il a également décidé de baisser le prix de l'abonnement à 4,99 dollars par semaine, soit 260 dollars par an. De ce côté là, Apple ne peut vraiment pas agir : la fonction est bien là, l'application fonctionne, le développeur peut ensuite sélectionner le prix de l'abonnement qu'il souhaite.

Le problème des abonnements in-app et des faux avis

Le problème est que de nombreuses entreprises profitent du phénomène « Oups, j'ai oublié d'annuler mon abonnement », y compris Apple lui-même. Ce qui est plutôt malvenue d'une entreprise qui est la plus rentable au monde et qui vend la confidentialité comme une de ses plus grandes valeurs.

Apple pourrait mettre en place un mécanisme qui rappelle clairement aux utilisateurs ce qu'ils payent comme abonnement. Aujourd'hui, pour gérer ses abonnements, il faut aller dans l'App Store, cliquer sur son avatar, puis dans Abonnements, ce qui n'est pas des plus pratiques. Vous pouvez aussi les gérer depuis Réglages > Votre nom > Abonnements. Il pourrait y avoir une notification régulière qui permet de gérer ses abonnements avant leur reconduction automatique. Il pourrait cesser de profiter de l'oubli des gens, en fournissant des remboursements automatiques lorsque les gens ont été arnaqués.

Il faudrait aussi revoir le système de notation qui donne lieu à des faux avis, comme ce que l’on voit chez Amazon. Apple pourrait sanctionner lourdement les entreprises qui usent de telles méthodes en bannissant les applications après une enquête indépendante. On en demande peut-être un peu trop… mais cela semble nécessaire.